Véronique Leduc / Agence QMI
Agence QMI

Équateur: 10 expériences au coeur de la cordillère des Andes

Équateur: 10 expériences au coeur de la cordillère des Andes

Cotopaxi.Fotolia

Véronique Leduc / Agence QMI

Bien sûr, en Équateur, il y a les fameuses îles Galapagos, l'Amazonie et les belles plages de la côte, qui attirent chaque année plusieurs visiteurs. Mais il reste ensuite à découvrir les hautes montagnes de la cordillère des Andes, dont les beautés sont encore méconnues. Après tout, la plus grande chaîne de montagnes du monde vaut largement un arrêt... ou 10.

1. Revivre l'histoire à Quito

En Équateur, la plupart des voyages débutent à Quito, capitale du pays et premier site au monde classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. On dit du centre historique de Quito qu'il est le mieux préservé d'Amérique latine. Entourée de plusieurs volcans et fondée sur les ruines d'une cité inca, la vieille ville, composée de vastes églises et de belles places centrales, offre en prime une vue impressionnante sur les montagnes.

2. Toucher au centre du monde

À une quinzaine de kilomètres de Quito se trouve le site Mitad del Mundo, ou «milieu du monde», où on peut avoir les deux pieds dans un hémisphère différent. L'endroit, avec ses restaurants et ses boutiques, est touristique mais fait partie des classiques.

3. Marcher sur un volcan

Près de Quito se trouve le plus haut volcan actif au monde: Cotopaxi. L'Équateur compte 84 volcans, dont 27 actifs, selon notre guide Sebastian, de South Land Touring. Pourtant, Cotopaxi vole la vedette, peut-être à cause de sa forme conique parfaite et de son beau sommet enneigé, mais aussi certainement parce qu'il est considéré comme l'un des volcans les plus dangereux. Il est possible de se rendre jusqu'à 4 500 mètres de hauteur par la route pour ensuite marcher au moins quatre heures jusqu'au sommet.

4. Rouler sur la Panaméricaine

À partir de Quito, pour se diriger vers le sud, il faut emprunter la mythique Panaméricaine, une autoroute qui relie les Amériques du nord au sud. En passant à travers des villes et des villages ou au coeur de hautes montagnes, la Panaméricaine fait plonger dans la vie quotidienne des habitants. Ici, des fermiers avec leurs troupeaux, là, des chiens qui se reposent près de la route ou des vêtements qui sèchent sur la corde, plus loin, des enfants qui reviennent de l'école...

5. Vivre des émotions fortes en train

À cinq heures de Quito, l'expérience du train Nariz del Diablo est unique. Sur un terrain accidenté formé par plusieurs montagnes, mais surtout par celle nommée Nez du Diable, faite de côtés quasi perpendiculaires au sol, on emprunte la voie ferrée qui a représenté le plus grand défi de construction ferroviaire au monde. Pour y arriver, il a fallu imaginer un circuit dont une partie serpente sur 12 kilomètres pour une ascension de 500 mètres seulement. Le trajet de deux heures et demie de Tren Ecuador offre des vues à couper le souffle.

6. Flâner à Cuenca

Cuenca, avec ses airs d'Europe, est moins connue, mais mériterait à elle seule quelques jours. Sebastian, guide pour South Land Touring, nous assurera à plusieurs reprises qu'elle est la ville la plus sécuritaire au pays et que sa vie culturelle y est enlevante. Dans la troisième plus grande cité de l'Équateur, il faut voir les différents styles d'architecture, les musées, les belles places principales où il fait bon flâner, les bons restaurants et la douzaine de marchés.

7. Se parer d'un chapeau panama

Le chapeau panama, contrairement à ce que son nom indique, est originaire de l'Équateur. À la mode depuis plus d'un siècle, ce chapeau pâle garni d'un ruban foncé et fait à partir de feuilles de plante est très important pour l'économie du pays. On trouve plusieurs fabriques à Cuenca, dont Homero Ortega, qui produit des chapeaux à la main depuis cinq générations et qui a fourni des couvre-chefs pour plusieurs personnalités dont Bruce Willis, Julia Roberts, Anthony Hopkins, Lady Di et Luciano Pavarotti. On visite le musée, on a accès à la fabrique et on peut se procurer un chapeau en boutique.

8. Explorer le parc national Cajas

À la sortie de Cuenca se trouve le parc national Cajas. Si certains coins des Andes équatoriennes laissent voir une jungle épaisse, au nord de la cordillère, et à plus de 4 000 mètres d'altitude, on est plutôt devant un paysage montagneux à la végétation de type toundra. Le lieu est riche d'histoire : certaines randonnées se font sur des sentiers d'origine inca ou utilisés autrefois pour le transport des marchandises. Ouvrez l'oeil : vous pourriez croiser des lamas!

9. Goûter la cuisine locale

Chocolat, café, crevettes, riz, pommes de terre, maïs : l'Équateur est un pays riche de ressources alimentaires. C'est sans parler des nombreux et savoureux fruits exotiques. Les occasions sont nombreuses de découvrir les spécialités locales : dans les montagnes, il y a d'excellents restaurants, des marchés alimentaires authentiques et des visites reliées à la récolte de cacao et de café.

10. Dormir dans la forêt tropicale

Le Mashpi Lodge, niché dans la forêt tropicale du côté ouest de la cordillère des Andes est certainement un des plus beaux lieux du pays. Au milieu d'une épaisse végétation et de petites communautés qu'on a impliquées dans le projet, on a eu l'idée folle de construite un hôtel luxueux pouvant accueillir 47 invités. On croyait à la folie, mais depuis cinq ans l'endroit ne reçoit que des éloges. Ici, on axe sur l'environnement grâce à de grandes pièces vitrées, des conférences et des randonnées accompagnées de guides passionnés. À cause de son prix élevé, l'endroit n'est pas accessible à tous, mais... on peut bien rêver!

Ce voyage a été rendu possible grâce à Pro Ecuador et Copa Airlines.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos