Ulysse

5 visites incontournables à Buenos Aires

5 visites incontournables à Buenos Aires

Voir en plein écran

Dernière mise à jour: 25-03-2016 | 10h31

Extrait du guide Ulysse, Escale à Buenos Aires, Jean-François Bouchard et Jean Boucher

Cosmopolite, Buenos Aires est sans conteste la capitale culturelle, économique et politique du pays, et sans doute la plus européenne et la plus sophistiquée de toutes les villes d'Amérique du Sud.

Les habitants de Buenos Aires, les Porteños (les «habitants du port»), considèrent leur ville comme étant différente du reste de l'Argentine. Ils n'ont pas tort.

Buenos Aires est presque un pays en soi avec sa population de quelque 13 millions d'habitants, soit l'une des plus grandes agglomérations urbaines du monde. Elle regroupe un peu plus du tiers de la population nationale.

Voici 5 lieux incontournables à voir lors d'un séjour à Buenos Aires.

Le Caminito

Au centre du quartier de La Boca se trouve le Caminito, une rue piétonnière qui fait office de musée populaire à ciel ouvert.

Jusqu'en 1954, une voie de chemin de fer desservait le port en traversant en diagonale un pâté de maisons. Une fois cette ligne abandonnée, un groupe de voisins sous le patronage du peintre Benito Quinquela Martín a occupé ce bout de terrain, l'a offert aux artisans et artistes du quartier, et lui a donné comme nom le titre d'un tango célèbre de Juan de Dios Filiberto, le «petit chemin».

Les artisans occupent toujours cet espace. Le Caminito demeure le lieu fétiche de La Boca, avec ses pavés de pierre, ses murales, son animation et ses anciens conventillos convertis en ateliers et peints de toutes les couleurs.

L'Obelisco de l'Avenida 9 de Julio

L'Avenida 9 de Julio, un des symboles visuels les plus forts de Buenos Aires, tire son nom de la date de l'indépendance argentine, le 9 juillet 1816. Amorcée en 1937, la construction de cette avenue, considérée comme une des plus larges au monde avec ses 140 m, a exigé la destruction de nombreux bâtiments sur presque 8 km et dura une quarantaine d'années.

À la sortie de la Diagonal Norte, à la croisée des avenues Corrientes et 9 de Julio, se trouve la Plaza de la República, où trône le fameux Obelisco, emblème de la capitale.

La structure de béton armé domine de ses 67 m la large perspective urbaine depuis 1936.

La Casa Rosada

Officiellement appelé la Casa de Gobierno, c'est le siège du pouvoir exécutif de la nation (la présidence). L'édifice occupe le site d'une forteresse construite en 1594 pour assurer la défense de la colonie naissante.

Dès 1820, la Casa de Gobierno s'y installe et l'édifice subira des changements majeurs jusqu'à la fin des années 1880, lorsqu'il est relié avec son voisin, le Palacio de Correos (le palais des Postes), à l'aide d'une grande arche dotée d'un balcon qui va devenir le podium préféré des présidents.

C'est sous la présidence de Domingo Faustino Sarmiento (vers 1870) que l'édifice a été peint en rose, et que son surnom de Casa Rosada lui a été attribué.

Le Teatro Colón

Face à l'îlot central de la Plaza Lavalle, dans le barrio de San Nicolás, s'élève le fameux Teatro Colón, une des scènes lyriques les plus célèbres du monde. Sa construction s'échelonna sur près de 20 ans, se terminant en 1908.

Le théâtre est de style éclectique, mélangeant néo-Renaissance italienne et baroque français. Le Teatro Colón a accueilli de grands noms de l'opéra, comme Enrico Caruso, Maria Callas et Luciano Pavarotti.

Le Cementerio de la Recoleta

Le Cementerio de la Recoleta est l'un des principaux points d'intérêt du quartier du même nom et l'un des cimetières les plus importants au monde.

Il recèle de superbes exemples de l'architecture funéraire du 19e siècle et du début du 20e avec ses mausolées des familles de la haute bourgeoisie argentine. On y retrouve aussi les sépultures de nombreux protagonistes de l'histoire du pays, dont celle d'Eva Duarte de Perón.

Le cimetière a été inauguré en 1822, et son entrée se trouve sur la Plaza Juan XXIII, où vous pourrez admirer le majestueux Gomero de la Recoleta, un énorme arbre à caoutchouc de 20 m de haut et de 50 m de diamètre, planté à la fin du 18e siècle.

Guide Escale à Buenos Aires
Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos