Ulysse

5 sites naturels incroyables à voir au Nicaragua

Nicaragua - 5 sites naturels incroyables à voir au Nicaragua

La nature du Nicaragua.Photo Fotolia

Extrait du guide Ulysse Nicaragua, par Carol Wood

Terre de lacs et de volcans, de selvas tropicales et de plages immenses - tantôt blanches, tantôt grises -, le Nicaragua est une véritable mosaïque et un condensé de paysages, d'histoire et d'émotions.

Quiconque prend le temps et la peine d'explorer cette terre en sera grandement récompensé. Voici cinq des nombreux sites naturels incroyables à voir au Nicaragua, pour vous donner un avant-goût de ce qui vous attend sur place.

Las Isletas

Aucune visite de la ville de Granada ne serait complète sans une excursion aux Isletas, ce minuscule archipel de 360 îlots vert émeraude formés à la faveur d'une éruption du volcan Mombacho. Cette zone s'impose comme un véritable paradis pour les amoureux des oiseaux qui, outre les hérons, aigrettes, canards et cormorans, y observeront de rares balbuzards pêcheurs et des cassiques (oropendolas) jaunes, de la taille d'un gros merle. Certaines de ces îles luxuriantes ne font que quelques mètres de diamètre, alors que d'autres s'enorgueillissent de maisons luxueuses et même d'hôtels. Bien qu'il ait souvent l'air désert, l'archipel abrite en fait une population totale d'environ 2 000 habitants. L'endroit est tout indiqué pour rêver de ce que pourrait être la vie dans son propre paradis tropical...

Reserva Natural Laguna de Apoyo

La Laguna de Apoyo, classée réserve naturelle, constitue le plus grand lac de cratère du Nicaragua (43 km2), avec un diamètre de 6 km et une profondeur maximale estimée à 176 m. Ceinte par endroits de hautes parois, elle aurait été formée il y a plusieurs milliers d'années lors d'une gigantesque explosion. Ses eaux limpides et tièdes (27°C), réputées thérapeutiques grâce à leur haute teneur en minéraux, invitent à nager et à pratiquer des sports nautiques, notamment la voile et le kayak. Plusieurs hôtels et auberges nichés sur le bord du lac, dans une belle végétation, invitent à se relaxer. Les Nicaraguayens nantis se sont aussi fait construire des résidences, menaçant, en certains lieux, l'intégrité biologique des lieux - même si les bateaux à moteur ont été interdits. Pour commencer, ne ratez pas la vue à couper le souffle sur le lac qui s'offre à partir du mirador de la ville de Catarina - ou depuis la route qui descend sur la rive nord-ouest.

Reserva Natural Volcán Mombacho

Une excursion fort intéressante dans les environs de Granada permet d'explorer la Reserva Natural Volcán Mombacho. Cette réserve est la première du genre à avoir été créée au pays par une fondation privée sans but lucratif. Haut de 1 344 m, le volcan Mombacho est ponctué de quatre cratères, tandis que ses pentes se couvrent de la plus grande forêt humide de montagne du côté Pacifique. Il recèle une incroyable diversité faunique et végétale, notamment des broméliacées et plus de 90 espèces d'orchidées, sans oublier, près du sommet, une zone de forêt naine, née de la force constante des vents sur ces hauteurs. Des sentiers ont été tracés autour du cratère central, et un chemin secondaire permet d'accéder aux évents qui laissent échapper des fumerolles - qui vous rappellent que le volcan est bel et bien encore actif. Et ne manquez surtout pas le tunnel sur le sentier El Cráter!

Selva Negra

Le Selva Negra Ecolodge est un complexe touristique très connu à travers le pays : ce domaine, qui comprend une plantation de café et des zones de forêt préservée s'étendant jusqu'à 1 570 m d'altitude, est en fait le premier projet d'écotourisme privé à avoir vu le jour au Nicaragua, dès les années 1970. Il est situé à 8,7 km au nord de Matagalpa (depuis la station-service), sur la vieille route de Jinotega, et l'entrée est indiquée par un vénérable char d'assaut rouillé. L'établissement hôtelier est situé sur un domaine de 400 ha partagé en trois strates bien définies : un tiers des terres est consacré au café, un autre tiers est recouvert par la forêt vierge et un dernier tiers est dévolu aux multiples autres activités de l'entreprise familiale. La plupart des visiteurs viennent ici avant tout pour découvrir la « forêt d'altitude », soit la « forêt des nuages ». Une randonnée à travers la forêt bruissante vous donnera l'impression très nette de communier avec la nature...

Reserva Natural Miraflor

La Reserva Natural Miraflor est située à une trentaine de kilomètres au nord-est d'Estelí. Déclarée zone protégée en 1996, elle s'étend sur 206 km2 de jungle tropicale luxuriante oscillant entre 800 m et 1 450 m d'altitude. On y rencontre plusieurs écosystèmes : pâturages, forêt tropicale sèche et « forêt des nuages » (d'altitude). Cinq mille personnes vivent à l'intérieur de ses frontières et assurent leur subsistance en faisant pousser des légumes, du café et des fleurs exotiques, telles qu'orchidées et bégonias destinés à l'exportation, selon des méthodes biologiques. Le territoire, habité par 236 espèces d'oiseaux, est sans doute le plus propice au Nicaragua pour l'observation du rarissime quetzal, dont plusieurs familles peuvent être observées à l'époque de la reproduction (saison sèche) si vous y mettez un peu de temps et de ténacité.

Nicaragua


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos