Kenya: fascination des safaris

Kenya

Le Kenya est un fabuleux terrain de jeux pour une pléiade d’animaux. © Shutterstock


Bum Interactif

Dernière mise à jour: 21-09-2011 | 04h00

Extraordinaire «Arche de Noé», le Kenya est le plus merveilleux théâtre de la vie sauvage de l’Afrique de l’Est. Il abrite la plus forte concentration d’espèces animales différentes et offre une rare intimité avec la nature.

Au-delà de la beauté de ses paysages et de la richesse de sa faune, le Kenya, étonnante terre de rencontres, invite aussi à la découverte d’une fabuleuse mosaïque d’ethnies et de civilisations. Le Kenya est un fabuleux terrain de jeux pour une pléiade d’animaux, dont les fameux «big five» (lion, éléphant, rhinocéros, léopard et buffle).

Masaï Mara, Karibu!

Karibu! Bienvenue (en swahili) dans la célèbre réserve nationale de Masaï Mara. Immense étendue de savanes, de forêts et de montagnes, c’est le lieu de vie des grands troupeaux et de milliers d’oiseaux. Ici, en véhicule tout terrain, à cheval ou même en ULM et en montgolfière, on découvre, ébloui, la plus grande population de lions d’Afrique et des scènes de vie sauvage d’une incroyable intensité. Ne manquez pas, de juillet à septembre, celle, impressionnante, de la «grande migration» des gnous, accompagnés de zèbres et d’antilopes, entre la Tanzanie et le Kenya.

Amboseli et Tsavo: de surprise en surprise

Le parc national d'Amboseli, situé à 250 km au sud-est de Nairobi, est l’un des plus anciens du Kenya. Les neiges du Kilimandjaro l’ont rendu célèbre. Ici, les paysages offrent de saisissants contrastes: grand lac salé, savane d’épineux, terres volcaniques avec le sommet enneigé du Kilimandjaro en toile de fond. Cette région est magnifiée dans le livre Le Lion de l’écrivain français Joseph Kessel. Ensuite, cap sur le parc de Tsavo, vastes plaines où vivent plus de 6000 éléphants, mais également des oryx et des koudous, que vous pourrez facilement observer. Dans la partie ouest du parc Tsavo, ne manquez pas les chutes de Mzima, où des millions de litres d’eau cristalline forment cascades et lacs au cœur d’une luxuriante végétation peuplée de singes vervets. Une plate-forme d’observation dans un bunker immergé permet de découvrir la vie sous-marine. On y voit les hippopotames marcher au fond du lac. Étonnant!

Autour des lacs Naivasha et Nakuru

Au nord-ouest de Nairobi, les lacs Naivasha, avec sa Crescent Island, et Nakuru, royaume des flamants roses, sont de fabuleux paradis ornithologiques bercés par les ébats nautiques des hippopotames. Autour de ces lacs bordés de hautes falaises et d’anciens volcans ponctués de sources d’eaux chaudes et de geysers volcaniques, la vallée du Rift impressionne par ses panoramas d’une incroyable variété.

Moins connu, le Nord

Plus au nord du pays, passé le mont Kenya (la «montagne qui brille» en langue kikuyu), les réserves de Buffalo Springs, Samburu et Shaba, traversées par la rivière Ewaso Ngiro peuplée de crocodiles, offrent des paysages de volcans et de montagnes plus contrastés qui abritent des espèces rares comme la girafe réticulée, l’oryx beïsa, le zèbre de Grévy ou l’autruche de Somalie. L’oréotrague sauteur (une petite antilope très agile) et le gérénuk ou gazelle girafe sont des prises photographiques recherchées.

Sur les pas de Karen Blixen

Le formidable succès du film Out of Africa de Sydney Pollack, avec Robert Redford et Meryl Streep, a beaucoup contribué à faire connaître le Kenya. Il s’inspire du livre La ferme africaine écrit par Karen Blixen, baronne danoise qui a séjourné 30 ans au Kenya au début du siècle dernier. Elle y retranscrit l’atmosphère qui régnait alors dans les White Highlands, ces terres fertiles des Hauts Plateaux colonisées par les Blancs. Sa ferme transformée en musée, tout près de Nairobi, se visite.


Vidéos

Photos