Bulletin Voyage
Abonnez-vous!
 





Vous êtes ici : canoe.ca > Voyages > Découvrir > Destinations
 
Tahiti entre amies
Texte: Michèle Coulombe
Photos: Patrizia Castiglione


 
Tahiti - Tahiti entre amies
Îles verdoyantes, cerclées d’atolls de sable fin et de lagons bleus, verts ou turquoise font de la Polynésie française l’éden le plus convoité. Ce décor idéal pour une lune de miel est également parfait pour une aventure entre copines, sans Chéri! Top 11 des activités d’une vraie vahiné.

Prélude
C’est avec un «La orana» et un collier de fleurs de tiaré que l’on nous accueille, Patricia et moi, à l’aéroport de Papeete. Bernie, notre guide de Paradise Tour, nous souhaite la bienvenue au son du ukulélé, guitare traditionnelle qui a bien évolué depuis la première version fabriquée à partir d’une noix de coco, d’un manche à balai et de fils de pêche. On se sent déjà comme deux vraies people, ça promet!

Papeete
Tahiti est, en fait, constituée de deux îles volcaniques réunies par un isthme. Nui, grande île montagneuse et sauvage par endroits, avec ses plages de sable noir, baigne dans des eaux foncées. On y retrouve la plupart des villes. Iti, la petite île, est surtout fréquentée par les touristes friands de surf.

Moorea
À 30 minutes de bateau ou à 10 minutes de vol de Papeete, l’île de Moorea abrite les superbes baies d’Opunohu et de Cook, à l’ombre du mont Rotui. Elle compte des hôtels de rêve qui rivalisent de splendeur. Ici, l’océan est décidément magique et le temps s’arrête... vraiment!

Top 11 des activités d’une vraie vahiné

1.Flâner à la plage volcanique
Premier stop: notre hôtel Le Radisson Plaza Resort Tahiti, qui donne sur la plage de sable noir. Il a été construit dans le district de l’Arue, là où vivait autrefois la famille royale. Activités au programme: apprendre à enfiler les fleurs de tiaré pour confectionner des colliers, profiter d’un massage tahitien au nouveau spa de l’hôtel, puis, on déguste un martini aux concombres sur la terrasse éclairée par des flambeaux.

2.Batifoler à Papeete
Après une petite balade dans le truck (genre de camionnette décapotable), on visite le Musée de la Perle Robert Wan, question d’en apprendre plus sur ces précieuses gemmes. Arrêt à la boutique, où l’on peut saliver sur les créations du designer (quelle chance: elle est collée au Musée!). Visite de Papeete à pied: église Notre-Dame; temple chinois de Mamao; le port où mouillent d’énormes bateaux de croisière; centre commercial Place Vaima, où les boutiques offrent les grandes marques parisiennes... Pause récup’ au parc Bougainville.

3.Shopper griffé
Les filles, en plus de votre perle noire, il vous faut un paréo fait à la main au Tahiti Art Maohi! Cette entreprise familiale respecte les méthodes traditionnelles (couleurs végétales, motifs avec fougères, etc.); chaque pièce est donc une œuvre unique. La première création, datant de 1958, est toujours aussi magnifique. Lorsque M. Guyot et sa fille parlent de cet art magnifique, on ne voit plus les paréos de la même façon!

4.Sublimer son corps de Monoï
La beauté des Tahitiennes est légendaire. Toute belle vahiné enduit son corps et ses cheveux de monoï. Cette huile sacrée équilibre la peau et nourrit l’âme. À base de fleurs de tiaré macérées dans de l’huile de copra raffinée, cette préparation est typiquement polynésienne. C’est un must durant votre séjour.

5.Danser et bouffer tahitien
La culture et l’histoire de ce peuple se sont transmises au fil des générations par la danse et le chant. Pour expérimenter la «totale», vous devez voir un spectacle traditionnel polynésien et y participer. Celui du Intercontinental Resort Tahiti est exceptionnel. Autre activité typique de l’île: prendre une bouchée en soirée au rassemblement de roulottes à la plaza Vaiete où l’on peut entendre des chants et des musiques folkloriques. Spécialités au menu de ces roulottes-restaurants: poulet barbecue, poisson cru au lait de coco et à la lime, et un «poe» (dessert de fruits locaux avec sucre, vanille et lait de coco chaud!).

6.Caresser la vie
Dans un faré (hutte sur pilotis) à l’Intercontinental Resort and Spa de Moorea, c’est le choc culturel. À tel point que l’on pleure de joie à la vue du lagon turquoise et de la plage de sable blanc. Les poissons nagent dans l’eau cristalline et chaude qui baigne la hutte; on n’entend que le bruit de la mer... Le paradis, les filles! Farniente total: on se remplit d’images, de senteurs de fleurs exotiques (tiaré et autres) et on potine. Notre hôte, Éric Nolle, est tout à fait charmant et comble nos moindres désirs de stars d’un moment. Il nous initie au meilleur de l’art de vivre polynésien.

7.Relaxer au paradis des sens
Aujourd’hui, on pousse le fantasme tahitien à son extrême limite au Hélène’Spa de l’hôtel. Au menu: bain de fleurs exotiques (frangipanier, bougainvillier, tipanier, etc.), véritable massage tahitien au monoï et enveloppement aux feuilles de bananier. Aménagé dans de luxueux farés et entouré d’une végétation luxuriante et odorante, ce spa est classé parmi les meilleurs du monde. Sa propriétaire, Hélène Sillinger, combine le savoir-faire français et les traditions tahitiennes depuis six ans. Elle n’utilise que des produits des îles (ananas, papaye, vanille, etc.); c’est le premier vrai spa tahitien. On en est sorties avec une peau de vahiné. À propos, n’oubliez pas de faire de plein d’huiles magiques (tamanu sacré et monoï) pour le retour!

8.Réaliser un rêve et vaincre ses peurs
C’est à l’Intercontinental que l’on trouve le Centre des dauphins. La rencontre avec ces gentils mammifères, leurs bisous, le «flattage de bédaine» et les petits tours d’adresse, nous ont séduites. Deux heures de rêve. De plus, notre contribution monétaire aide à financer des programmes de recherche et de conservation. Grandes aventurières que nous sommes, nous partons nourrir les raies avec le Moorea Mahana Tours. Notre guide les interpelle et elles (oui, il y en a plus d’une) se détachent du fond de la mer, où elles sont ensevelies sous le sable, pour nager jusqu’à nous. Elles sont imposantes mais d’une très grande douceur; on les caresse et on les nourrit prudemment. Puis on nage près d’elles. Un moment magique!

9.Cavaler à l’aveuglette
Aujourd’hui, on visite l’île en 4X4 de luxe avec Moorea Explorer. Nos seuls ennemis sont les moustiques nonos (des moucherons ahyper-agressifs). On emprunte la route qui ceinture l’île et nous montons jusqu’au Lycée agricole où les élèves nous servent un café vanille avec de la confiture de fruits exotiques. Puis, on monte jusqu’au belvédère, où la vue sur les baies est fantastique; on aperçoit des bateaux de croisière sur l’eau plus bleue que bleue. On se dirige ensuite vers les plantations d’ananas, de pamplemousses et de fleurs exotiques. On goûte, on sent et on est conquises! Au retour, stop à la distillerie d’alcool pour une dégustation. Ouf! le retour à l’hôtel est bien joyeux!

10.Aguicher les requins
Pour le pique-nique, on s’installe dans l’embarcation motorisée et on file droit vers un motu. Premier arrêt: le lagon pour pêcher notre lunch. Nos guides sortent les bâtons de bois et le fil de pêche afin de nous bricoler une canne. ça mord vraiment! Deuxième stop: un minuscule lagon avec un abri de feuilles de palmier. Après le repas, on nourrit les requins. Notre guide s’amuse à faire mordre l’appât (du mérou) au premier qui se pointe et à le tirer sur le sable pour ensuite le prendre dans ses mains. Tour à tour, on le flatte ou on le soulève pour une photo, l’expérience est stimulante... À force de les aguicher, ils s’agglutinent. Le guide nous offre de faire une «saucette». On se regarde et on décline son offre en bloc!

11.Acheter une perle noire
Vous devez visiter une ferme perlière. À Manihi, celle de Jean-Claude Corrion, offre des visites guidées. Il est l’un des 400 perliculteurs polynésiens à cultiver la Pinctada margaritifera, l’huître qui produit la fameuse perle noire. J’ai appris en une heure pourquoi elles sont si belles. Depuis la qualité du plancton évoluant dans son environnement immédiat et les prédateurs qui entourent la ferme, en passant par le greffage et jusqu’à la production étape par étape, je comprends ce qui fait sa rareté… et son prix. Elles sont tout simplement fascinantes… Il faut vous en procurer une lors de votre séjour...!

Merci aux Offices de tourisme de Tahiti, de la Californie et de Papeete, spécialement à Mesdames Leila Laille et Hinata Pea, ainsi qu’à notre transporteur officiel Air Taihiti Nui, pour leur précieuse collaboration à la réalisation de ce reportage.


 
Toutes les destinations
 


À la une
    [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]