André Boily
Agence QMI

Un robot agile, mais pour quoi faire au juste?

Un

Atlas, de Boston Dynamics

André Boily

Le robot Atlas de Boston Dynamics est encore plus agile qu'avant. Un parcours à obstacle n'a plus de secrets pour lui.

Atlas, c'est le nom du robot de Boston Dynamics. Et à le voir franchir ce petit parcours à obstacles, on se demande bien ce qui peut l'arrêter ? Le système nerveux du robot contrôle tout le corps, y compris les jambes, les bras et le torse, pour rassembler l'énergie et la force nécessaires pour sauter par-dessus la bûche et gravir les marches sans ralentir son rythme. Atlas utilise la vision par ordinateur pour se positionner par rapport aux marqueurs visibles.

Trapu, il ne fait que 1,5 m, mais 75 kg. Il peut soulever jusqu'à 11 kg.

Chaque fois qu'il y a une nouvelle vidéo de Boston Dynamics, on découvre des robots dotés de nouvelles capacités et habiletés. De six mois en six mois, les progrès sont étonnants.

Sur le site du fabricant, Atlas possède une vision stéréo, une détection des distances et une batterie de capteurs pour manipuler des objets dans son environnement. Même bousculé ou poussé, il parvient à maintenir son équilibre. S'il tombe, il se relève. Me semble avoir déjà vu ça dans Terminator.

Peut-on avoir un robot qui fait la vaisselle ?



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos