André Boily
Agence QMI

Avec Blue Origin, Bezos veut coloniser la Lune

Avec

Blue Origin

André Boily

Le grand patron d'Amazon et de la firme aérospatiale Blue Origin a de grandes ambitions pour la Lune où il veut ni plus ni moins s'en servir comme base spatiale, et ce avec ou sans partenaires.

À une conférence sur le développement spatial à Los Angeles, le PDG Jeff Bezos, d'Amazon, a présenté sa vision de faire de la Lune un centre industriel, dont l'un des objectifs vise la préservation des ressources terrestres. Une aventure spatiale qu'il compte lancer avec sa firme Blue Origin avec des partenaires comme l'américaine NASA et l'Agence spatiale européenne.

«Dans un futur pas si lointain, je parle de décennies, peut-être 100 ans, et parce que nous aurons tellement plus d'énergie, il sera plus facile de réaliser des choses dans l'espace que sur Terre. Nous la quitterons, ce qui en fera une bien meilleure planète».

Il ajoute qu'une «base industrielle lunaire sera très facile à exploiter : il y a sur la Lune du soleil 24 h 7 jours par semaine pour alimenter les batteries solaires, l'eau y est séquestrée sous la surface et son sol regorge de matériaux».

Pour tester les possibilités d'une base industrielle lunaire habitée, Jeff Bezos a déjà proposé un partenariat public-privé entre Blue Origin et la NASA. Il serait possible d'y débarquer avec 5 tonnes de chargement pour démarrer l'entreprise.

Bien que les plus récents lanceurs de Blue Origin ne sont encore qu'au stade suborbital, la fusée orbitale New Glenn devrait s'envoler en 2020.

Pour le moment, Bezos finance les activités de Blue Origin avec ses propres fonds. Il espère un partage réussi et pacifique de la colonisation et de l'industrie sur la Lune, en combinant les forces de chacun plutôt qu'en rivalisant les uns contre les autres.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos