André Boily
Agence QMI

Intelligence vocale, Microsoft veut rattraper son retard face à Google

Intelligence

L'équipe de Semantic Machines, acquise par Microsoft

André Boily

Microsoft acquiert l'entreprise en démarrage Semantic Machines spécialisée en intelligence conversationnelle pour renforcer son système intelligent vocal Cortana.

On a vu récemment l'extraordinaire progrès qu'a réalisé Google avec sa technologie Duplex en matière d'intelligence artificielle vocale capable d'entretenir une conversation proche de celle de n'importe quel humain.

L'arrivée de Duplex fut reçue comme un coup de fouet par toute l'industrie informatique qui carbure à deux mots : intelligence artificielle. En particulier, celui-ci donna aussi un véritable coup de vieux à Cortana et à Siri, respectivement les assistants vocaux de Microsoft et d'Apple.

L'intelligence artificielle conversationnelle

Fondée il y a quatre ans, Semantic Machines développe des robots langagiers capables d'interagir à une série de commandes vocales. C'est ce qu'on appelle de l'intelligence artificielle conversationnelle.

L'entreprise Semantic Machines sera appelée à renforcer l'assistant vocal Cortana de même que le service robotisé Azure de Microsoft qui est utilisé par près de 300 k développeurs.

Le directeur des technologies informatiques en recherche sur l'intelligence artificielle David Ku indique qu'avec l'acquisition de Semantic Machines, Microsoft va pouvoir établir un centre d'intelligence artificielle conversationnelle à Berkeley pour étudier les possibilités des interfaces langagières.

Microsoft et Semantic Machines ne vont pas révolutionner du jour au lendemain le domaine, pour cela ils devront d'abord marier deux technologies qui à la base sont très différentes dans leur programmation.

Espérons qu'ils sauront éluder les craintes soulevées par Google Duplex.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos