AFP 
AFP

La galaxie d'Andromède née d'une collision récente

La

AFP

AFP 

PARIS | La galaxie d'Andromède est née d'une collision entre deux amas d'étoiles, il y a moins de trois milliards d'années, selon une étude publiée par la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society.

François Hammer, astronome de l'Observatoire de Paris et son équipe franco-chinoise, sont arrivés à ces conclusions en traitant pas moins d'un téraoctet (1 000 000 000 000 octets) de données, l'équivalent de deux millions de photos de 500 kilo-octets.

« À l'aide de modélisations effectuées sur les plus puissants moyens de calcul disponibles en France », les chercheurs ont pu retracer les trajectoires de deux galaxies, découvrant qu'elles se sont croisées il y a 1,8 à 3 milliards d'années.

De cette collision naquit Andromède, une galaxie en forme de disque aplati, à une époque où la Terre existait déjà.

La galaxie se situe actuellement à 2,5 millions d'années-lumière (une année-lumière correspond à 9.460 milliards de km). Elle représente l'objet céleste le plus lointain visible à l' oeil nu.

Des recherches antérieures avaient mis en lumière une différence majeure entre Andromède et la Voie lactée.

« Dans le disque géant d'Andromède, toutes les étoiles âgées de plus de 2 milliards d'années subissent des mouvements désordonnés », précise le communiqué. « À titre comparatif, les étoiles du disque de la Voie lactée, dont fait partie notre Soleil, ne sont sujets qu'à un simple mouvement de rotation ».

Selon l'équipe de chercheurs, « seule une collision récente » peut expliquer l'agitation des étoiles d'Andromède.

D'autres études estiment qu'une autre collision marquera l'histoire de la galaxie d'Andromède, cette fois avec notre galaxie, la Voie lactée. Mais cette dernière ne devrait se produire que dans quatre milliards d'années.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos