André Boily
Agence QMI

À la joie de plusieurs, ce robot de surveillance tombe dans l'eau

À

Bilal Farooqui (@bilalfarooqui) 17 juillet 2017

André Boily

En bien ou en mal, les robots et les systèmes basés sur l'intelligence artificielle font beaucoup jaser. Certains prédisent la fin de beaucoup d'emplois, un monde dominé par des algorithmes, alors que d'autres découvrent des opportunités insoupçonnées de faire avancer l'humanité. Si la Chine avec son milliard d'habitants fonce dans la robotique et l'intelligence artificielle, c'est qu'elle n'a pas peur d'envoyer des millions de gens au chômage.

Peu importe où l'on se trouve dans le spectre négatif ou positif des technos d'avenir, le thème va devenir récurrent, aucun doute là-dessus. Et avec lui, des anecdotes croustillantes comme ce «pauvre» robot de surveillance tombé dans l'eau.

Gaffe peut-être, mais une bonne publicité

Appelé K5 Autonomous Data Machine, ce robot de 136 kg ressemblant étrangement à R2-D2 de la série Star Wars n'a pu détecter les marches menant à une fontaine d'un complexe immobilier de bureaux et de commerces de détail de la capitale Washington D.C.

Rapidement, les images du robot allongé dans la fontaine ont fait le tour de la planète Web. Si la gaffe technique fait rire le public et grincer des dents les gens de la firme Knighscope, cette dernière profite d'une incroyable visibilité ou publicité pour ses produits. On s'en doute, une petite rustine des algorithmes de vision de K5 permettra de corriger sa vision.

La californienne Knightscope qui a conçu le K5 a doté son robot d'une imagerie thermique et d'une caméra vidéo dotée de reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation.

Selon le New York Times, la direction de Knighscope a promis à son client un nouveau robot K5, sans frais.

Vidéo du K5 par son concepteur Knighscope



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos