Gentside Découverte

Des astronomes captent un violent impact sur Jupiter

Des

La collision entre Jupiter et un corps rocheux. Capture d'écran Gentside

Les astronomes amateurs sont souvent aux premières loges pour admirer les événements astronomiques les plus remarquables. Il arrive même que ces passionnés d’espace, le nez pointé en permanence vers le ciel, soient à l’origine de découvertes qui passeraient, en temps normal, inaperçues.

C’est le cas de l’Autrichien Gerrit Kernbauer qui a récemment révélé l’existence d’un violent impact survenu à la surface de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire située à plus de 600 millions de kilomètres de la Terre. L’événement a été observé par ses soins le 17 mars au moyen d’une caméra installée sur un télescope de 20 cm de diamètre.

Deux preuves vidéo

Gerrit Kernbauer avait pour intention de filmer la géante gazeuse et monter a posteriori la séquence avec les images les plus nettes. C’est en traitant son enregistrement, quelques jours plus tard, qu’il a remarqué une sorte de flash lumineux, bref et intense, provenant de la surface de la planète.

Désireux de partager sa découverte avec les internautes du monde entier, l’Autrichien l’a aussitôt publiée sur les réseaux sociaux. Comme on pouvait s’y attendre, elle a été rapidement diffusée. Son existence a aussi été confirmée par un autre observateur: l’Irlandais John McKeon qui, le jour de l’événement a eu la même idée que son confère autrichien.

«L'objectif de cette séance d'observation était au départ de réaliser ce time-lapse», a expliqué John McKeon dans la description de la vidéo qu'il a mise en ligne. L'impact est apparu comme «une heureuse coïncidence dans la seconde dernière capture de la nuit».

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les deux vidéos concordent. À ce titre, il ne peut s’agir d’un quelconque problème lié à l’enregistrement.

Une collision avec un corps céleste

Le phénomène est survenu dans les deux cas peu après minuit. Selon les experts, il pourrait s’agir de l’impact d’une comète ou d’un astéroïde à la surface de Jupiter. Probablement plus un astéroïde car ils sont «plus nombreux», selon Paul Chodas du Center for Near-Earth Object Studies de la NASA contacté par Space.com.

La planète est en effet bombardée assez régulièrement par des corps rocheux. Et ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le phénomène est observé. L’une des collisions les plus importante à avoir été repérée remonte au 16 juillet 1994 lorsque des débris de la comète Shoemaker-Levy 9 ont percuté la géante gazeuse.

Les impacts de ces débris ont laissé des traces restées visibles pendant plusieurs mois à la surface de Jupiter. Mais d'autres impacts ont également pu être observés en 2009 et 2010. Bien sûr, la surface de la géante gazeuse n’est pas solide. Toutefois, du fait de sa force de gravité, l’astre agit comme un véritable aimant sur les objets qui passent à proximité.

Il est ainsi capable d’attirer des objets de taille moyenne à des vitesses suffisamment importantes pour qu'ils se désintègrent en entrant dans son atmosphère, créant alors des explosions visibles à des millions de kilomètres.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos