Gentside Découverte

Devenir astronaute? Il tente avec humour les tests de la NASA

Devenir

Comment devenir astronaute? Capture d'écran Gentside

L'espace en a inspiré plus d'un. Qui n'a jamais rêvé enfant de pouvoir devenir un explorateur de l'espace? Pour certains, le rêve perdure même jusqu'à l'âge adulte mais il n'est pas totalement irréalisable. Régulièrement, la NASA lance en effet un vaste recrutement pour dénicher ces futurs astronautes.

N'importe qui ne peut toutefois pas devenir astronaute. La sélection de la NASA et les tests soumis aux candidats sont ainsi réputés pour leur difficulté. Pour en avoir un aperçu, le journaliste américain Brent Rose s'est amusé à proposer sa candidature et tester les épreuves des futures astronautes.

De l'éducation au physique, des critères strictes

Pour se lancer dans l'aventure, il s'est rendu au Centre Spatial Johnson de la NASA dans la ville de Houston au Texas. C'est là-bas que les grandes phases de tests se déroulent. Bien entendu, le journaliste n'a vécu qu'un condensé de ce que les candidats connaissent mais cela suffit à donner un aperçu.

L'examen se sépare en plusieurs épreuves distinctes. Certaines vont tester la force physique: tapis de course, vélo et même poids à soulever, rien n'est épargné au candidat pour évaluer ses capacités à survivre dans l'environnement spatial. D'autres tests vont servir à tester sa dextérité à  manier des équipements, des outils et même un véhicule spatial comme on peut voit dans la vidéo du journaliste. 

Toutefois, le physique ne fait pas tout et c'est là que Brent Rose doit se rendre à la réalité. Pour être astronaute, il faut aussi être diplômé et pas en n'importe quoi: quatre années d'études supérieures en sciences, mathématiques ou dans une discipline d'ingénierie sont nécessaires.

Des milliers de candidats pour quelques élus

Après seulement une journée, Brent a ainsi sa réponse: «nous avons appris que je pouvais absolument, positivement, réellement devenir un astronaute. J'ai juste besoin de retourner à l'université pour quatre, cinq ou six ans».

Néanmoins, «il y a une tonne de choses qui sont impliquées pour devenir astronaute. Et on n'a juste été capable de gratter la surface en une journée, ici au Centre Spatial Johnson», reconnait le journaliste. En effet, outre les tests pratiques, la NASA met aussi à l'épreuve le caractère des candidats, leur santé et aussi leur capacité de travail en équipe.

Cette année, l'agence spatiale américaine a déjà reçu près de 18 300 candidatures. Des milliers de dossiers qui seront peu à  peu sélectionnés ou écartés. Au final, il ne restera que 14 personnes qui pourront radicalement changer de vie et réaliser leur rêve: celui de devenir astronaute.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos