Gentside Découverte

Terre-Jupiter: une rencontre d'exception le 8 mars

Terre-Jupiter:

Jupiter et la Terre. Capture d'écran Gentside

Voici un rendez-vous astronomique à ne pas manquer. Ce mardi 8 et mercredi 9 mars 2016, le Soleil, la Terre et Jupiter seront alignés dans l’espace. Cette situation exceptionnelle devrait permettre aux astronomes professionnels et amateurs de pouvoir admirer la géante gazeuse tout au long des deux nuits consécutives.

Dans le jargon astronomique, cet événement est connu sous le nom d’«opposition de Jupiter». Cet alignement se produit environ tous les 13 mois lorsque notre planète en course sur son orbite rencontre Jupiter située sur la sienne. La planète géante et le Soleil se retrouvent ainsi de part et d'autre de la Terre, d'où le nom d'opposition.

Ce phénomène peut être observé concrètement depuis la Terre sous la forme d’une traversée de la planète géante à travers la voûte céleste.

Un rapprochement de la Terre

Ce passage pourra être observé dès ce soir depuis le crépuscule jusqu’à l’aube. À cette occasion, la Terre et Jupiter se trouveront à seulement 665 millions de kilomètres. Une distance suffisante pour permettre aux astronomes en herbe de profiter du spectacle.

La planète sera en effet trois fois plus visible que Sirius, l'étoile principale de la constellation du Grand Chien et la plus brillante du ciel, après le Soleil. Pour observer en détails Jupiter, il est conseillé de se munir d’un petit télescope ou simplement d’une paire de jumelles et de s’éloigner des zones urbaines éclairées artificiellement.

Des conditions d’observation idéales

Si le ciel est suffisamment dégagé, il sera possible d’identifier le lever de Jupiter à l’est, au moment où le Soleil se couchera. La planète devrait d’ailleurs être suffisamment haute dans le ciel pour ne pas être obstruée par la pollution lumineuse.

Selon les spécialistes, les conditions d’observation seront tellement optimales qu’il sera possible de distinguer Io, Europe, Ganymède et Callisto, les quatre lunes principales de la géante mises en évidence par Galilée en 1610.

Avec des instruments d’observation de base, il sera également possible d’identifier les particularités du disque de Jupiter comme sa Grande Tache rouge, correspondant à un gigantesque anticyclone ayant cours au niveau de son atmosphère. 

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos