AFP

2e vol d'essai réussi pour la fusée de Blue Origin

Première: Blue Origin fait atterrir une fusée après un lancement

Voir en plein écran

WASHINGTON - La firme américaine Blue Origin a réussi un nouveau vol d'essai de son lanceur New Shepard faisant atterrir l'engin non-habité «en douceur» après un périple à 101 kilomètres d'altitude, a annoncé samedi la société aérospatiale fondée par le patron d'Amazon, Jeff Bezos.

Le New Shepard, un lanceur réutilisable, avait effectué son tout premier vol surorbital fin novembre, la firme Blue Origin damant ainsi le pion à son rival SpaceX, premier à avoir tenté en vain cette expérience.

Sur une vidéo diffusée par Blue Origin, on voit le lanceur et sa capsule pressurisée, capable de transporter six personnes, être propulsés vers le ciel jusqu'à atteindre une altitude de 101 km.

Le lanceur redescend ensuite à la verticale et ralentit, à l'aide de parachutes, pour atteindre à une vitesse de 5 km/h avant de se poser sans encombre à proximité du site de lancement de la société au Texas, dans le sud des États-Unis.

Parvenir à récupérer des lanceurs pour les réutiliser, surtout les plus lourds, est un objectif jugé prioritaire dans l'industrie aérospatiale et notamment par les opérateurs de satellites, afin de nettement réduire les coûts de lancement.

«La pleine récupération du lanceur change la donne», avait déclaré Jeff Bezos en novembre.

Dans son communiqué samedi, Jeff Bezos a vanté son succès, l'estimant crucial «dans l'idée que des millions de gens vivront et travaillerons un jour dans l'espace».

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos