Gentside Découverte

Vietnam: d'étranges sphères métalliques tombent du ciel

Vietnam:

Les mystérieuses sphères métalliques. Capture d'écran Gentside

Les autorités vietnamiennes assurent qu'elles ne représentent aucun danger, mais mieux valait ne pas être dans les parages lors de leur arrivée sur Terre. Trois boules métalliques, pesant entre 255 grammes et 45 kilogrammes ont atterri dans différentes régions du nord du Vietnam le 2 janvier, effrayant les résidents locaux.

Les locaux ont expliqué avoir entendu un bruit pareil à celui du tonnerre avant de les découvrir gisant au sol, selon la BBC. En premier lieu, les autorités ont pensé qu'il s'agissait de dispositifs utilisés pour la recherche météorologique.

Toutefois, une enquête préliminaire a permis d'écarter cette hypothèse. Selon les éléments recueillis, il s'agirait plutôt de débris spatiaux.

Des réservoirs issus d'une fusée?

Plus particulièrement, ces sphères seraient des réservoirs d'air comprimé qui pourraient provenir d'un avion ou d'une fusée. Les autorités sont arrivées à la conclusion que ces orbes avaient été fabriquées en Russie car elles portent des inscriptions en cyrillique. Mais rien n'indique qu'elles n'ont pas été vendues à une autre nation ensuite.

Le professeur Khoa Son Nguyen, expert en aérospatial, a confié que les réservoirs pourraient appartenir à un vieux satellite n'ayant pas été complètement désintégré en rentrant dans l'atmosphère. Néanmoins, il a aussi affirmé au Vietnam Bridge que les dégâts limités à la surface des boules pourraient indiquer qu'elles viennent d'un lancement raté.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel évènement se produit. En novembre 2015, trois sphères métalliques étaient déjà tombées du ciel en Espagne. Après examen approfondi, les autorités étaient là aussi arrivées à la conclusion qu'il s'agissait de débris spatiaux d'une origine non identifiée.

L'enquête

L'armée vietnamienne a ouvert une enquête sur ce qu'elle pense être des débris spatiaux tombés dans le nord du pays, a indiqué vendredi un haut responsable militaire.

«Nous sommes en train d'identifier leur origine, a-t-il déclaré, affirmant qu'elles ne contiennent pas d'explosifs ni de matières dangereuses.

«Avant et après la découverte de ces objets, l'armée vietnamienne ne menait aucune activité militaire dans la région, a affirmé le lieutenant-général Vo Van Tuan.

Selon la NASA, plus de 500 000 morceaux de débris tournent actuellement en orbite autour de la Terre, et certains tombent chaque année sur notre planète.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos