Gentside Découverte

Quadrantides: déjà une première pluie de météores

Quadrantides:

Envie d’un événement spatial pour bien commencer l’année? Celui-ci est pour vous. La pluie d'étoiles filantes des Quadrantides illuminera le ciel en janvier. Capture d'écran Gentside

Envie d’un événement spatial pour bien commencer l’année? Celui-ci est pour vous. Comme tous les ans, la pluie d'étoiles filantes des Quadrantides illuminera le ciel nocturne de ce mois de janvier. Un rendez-vous à ne pas manquer pour peu que le ciel le permette.

Avec une moyenne allant jusqu'à 200 météores par heure, les Quadrantides représentent le premier essaim et le plus important de ce début d’année. Si le phénomène est moins connu que les Géminides de décembre ou les Perséides de juillet-août, c’est principalement en raison des difficultés à l’observer.

Un essaim moins marqué que les autres

Les étoiles filantes sont en effet moins visibles. Par ailleurs, elles se retrouvent bien souvent occultées par les mauvaises conditions météorologiques saisonnières. Il faudra donc redoubler d’attention pour pouvoir en apercevoir.

Les astronomes conseillent de privilégier des endroits sombres, loin des villes et de toute source de pollution lumineuse. La pluie de météores a commencé le premier janvier et devrait se poursuivre jusqu’au 5. Son maximum d’activité a eu lieu la nuit dernière, entre le dimanche 3 et le lundi 4 janvier avec un pic enregistré après trois heures (HNE).

Les Quadrantides ont été identifiés assez récemment comme des débris du petit astéroïde 2003 EH 1.

Les débris d’une comète éteinte

Découvert en mars 20013 par Peter Jenniskens, de l'observatoire Lowell aux États-Unis, ce corps céleste serait une comète éteinte, ayant perdu la majorité de ses éléments volatiles. Lorsque sa trajectoire croise celle de la Terre, une partie de ses débris entrent dans l’atmosphère de notre planète.

Le nom des Quarantides dérive de celui de la constellation du Quadrant mural, région du ciel où il est possible de les observer. Cette ancienne constellation se situait autrefois entre celle du Bouvier, d’Hercule et de la Grande Ourse. Elle a aujourd’hui disparu de la liste des 88 groupes d’étoiles modernes.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos