Gentside Découverte

Des millions de débris autour de la Terre

Des

En 2000, près de 9000 débris gravitaient autour de la Terre.Capture d'écran Gentside

Le Dr Stuart Grey, conférencier à University College de Londres, a effectué une vidéo sur le nombre de débris présents dans l'espace. Pour cela, il a notamment utilisé les données du site Space-track.

Il est possible de constater qu'entre le début de l'aventure spatiale, à savoir 1957 avec le lancement du satellite Spoutnik 1, et aujourd'hui, le nombre de débris a considérablement augmenté.

Ainsi, lorsque Yuri Gagarin s'est envolé, l'espace ne comptait que 200 objets en gravitation autour de la Terre. Plus de 20 ans plus tard, en 1980, ce chiffre s'élevait déjà à 5000. En 2000, près de 9000 débris gravitaient autour de la Terre.

Cependant, ces dernières années, plusieurs actions sont venues considérablement augmenter ces chiffres. En 2009, un satellite russe est entré en collision avec un autre satellite américain. Ce choc a ajouté près de 2000 pièces à l'inventaire. Deux ans plus tôt, lors du lancement d'un missile pour détruire un satellite météo, la Chine a amené 3000 pièces de plus au problème.

Des débris petits mais dangereux

Ces débris ne sont pas tous de la même taille. Ceux illustrés dans la vidéo sont les plus gros. L'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace considère qu'il y en aurait plus de 20 000 ayant la taille d'une balle de baseball. Quelque 500 000 autres ont la grandeur d'une bille voire plus. Des millions de débris en gravitation autour de la Terre sont d'une bien plus petite taille et même décrits comme intraçables.

Ils sont néanmoins considérés comme dangereux. En se déplaçant à près de 28,163 kilomètres par heure, même une tâche de peinture peut venir causer des dégâts.

Pour l'instant, les actions face au problème demeurent minces, bien qu'ils mettent en péril les activités humaines dans l'espace. En juillet dernier, la Station Spatiale Internationale avait dû changer de cap afin d'éviter un débris mettant en danger l'équipage.

Les forces militaires américaines travaillent actuellement à la mise en place d'un système de radar traqueur de débris qu'elles espèrent opérationnel d'ici 2019. De leur côté, les Suisses tentent de construire un vaisseau pouvant avaler les petits déchets en orbite.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos