Nouveau satellite pour surveiller la Terre

Nasa

La fusée Atlas V, avant son décollage avec le satellite «Landsat 8» à bord. Photo Bill Ingalls / NASA / AFP

LOS ANGELES - La Nasa, en collaboration avec le Centre américain de géophysique (USGS), a lancé lundi un nouveau satellite pour continuer à surveiller l'état de la planète, ce qui permettra aux scientifiques d'avoir plus d'informations sur les changements qui s'y produisent.

Lancé dans d'excellentes conditions météorologiques à l'aide d'une fusée Atlas V depuis la base militaire de Vandenberg, en Californie (ouest), le satellite «Landsat 8» a été placé en orbite polaire 01H20 après, à une hauteur de 705 kilomètres au-dessus de la Terre.

Ce satellite, le huitième de la série des «Landsat» inaugurée en 1972, tournera autour de la Terre en 99 minutes, soit 14 fois par jour. Il pourra ainsi cartographier l'intégralité de la planète tous les 16 jours, une collecte de données précieuse notamment concernant les forêts, les cours d'eau ou les terres agricoles. Il est prévu qu'il opère durant au moins cinq ans, mais pourrait durer le double.

«Le programme Landsat met à disposition des informations impartiales sur nos ressources naturelles», a expliqué Matthew Larsen, de l'USGS. «Les exploitants forestiers par exemple utilisent les images de Landsat régulièrement mises à jour pour surveiller l'état de leurs forêts pratiquement en temps réel. Les informations de Landsat permettent aussi aux pays occidentaux de gérer plus efficacement les ressources en eau».

Ces observations continuelles de notre planète permettent de mieux appréhender les modifications induites par l'exploitation des ressources naturelles ou par les changements climatiques: on peut ainsi voir par exemple de manière précise à quelle vitesse fond un glacier, ou les dégâts causés par la déforestation dans certaines zones.

Ce nouveau satellite transporte deux instruments de mesures plus performants que ses prédécesseurs, un appareil photo (OLI) et un capteur thermique à infrarouge (TIRS).

«Il s'agit du meilleur satellite jamais lancé en termes de qualité et de quantité des données collectées», a affirmé Jim Irons, le chef du projet.

Les données collectées par Landsat 8 seront stockées dans trois sites, en Alaska (nord-ouest), dans le Dakota du Nord (nord) et en Norvège. L'USGS met ces informations gratuitement à disposition des scientifiques.


Vidéos

Photos