Rex, l'«homme bionique» à 1 million $

Londres

Photo Andrew Cowie / AFP

LONDRES - Un homme bionique, entièrement conçu à partir d'organes de synthèse et de prothèses robotisées, est exposé au Science Museum de Londres à partir de cette semaine.

L'humanoïde de deux mètres de haut et dont la réalisation a coûté un million de dollars a été assemblé à partir d'innovations scientifiques déjà existantes par une équipe d'experts en robotique.

Baptisé Rex, il est doté d'un pancréas, d'un rein, d'une trachée et d'une rate artificiels, et possède également un système autonome de circulation sanguine. Aucun tissu humain n'entre dans sa composition.

L'homme bionique a en fait été créé pour le compte d'un documentaire diffusé jeudi soir sur la chaîne de télévision britannique Channel 4.

L'émission, intitulée «Comment construire un homme bionique», sera présentée par le socio-psychologue suisse Bertolt Meyer, lui-même équipé d'une prothèse articulée qui remplace sa main gauche.

Fort de son expérience personnelle, Bertolt Meyer a expliqué avoir longtemps scruté les avancées technologiques sans que rien n'évolue de façon significative.

«Soudain on en arrive à un point où on est capable de fabriquer un corps qui est génial et beau, à sa façon», a-t-il déclaré.

La construction du robot-humain a été financée grâce à une récompense attribuée par une association caritative ayant pour but de faciliter l'accès du public à la science et à la biomédecine.

L'homme bionique est sensiblement moins cher que «l'Homme qui valait trois milliards», un feuilleton culte américain de science-fiction dans les années 70, mais il a un certain air de ressemblance avec le cyborg incarné à la télévision par l'acteur Steve Austin.

L'exposition du Science Museum de Londres, qui ouvre ses portes jeudi, cherche elle à explorer les évolutions dans la perception de l'identité humaine, au regard des progrès technologiques et scientifiques.


Vidéos

Photos