La Nasa va tester un module spatial gonflable

Bigelow

Photo AFP / Bill Ingalls / NASA

WASHINGTON - La Nasa a annoncé mercredi qu'elle allait tester pendant deux ans un module spatial gonflable de la société américaine Bigelow Aerospace qui sera amarré à la Station spatiale internationale en 2015.

Pour ce faire, l'agence spatiale américaine a octroyé un contrat de 17,8 millions de dollars à la société pionnière de cette technologie dans l'espace.

Le module, appelé «Bigelow Expandable Activity Module» ou BEAM, sera acheminé lors d'une mission de livraison de fret à l'ISS par la capsule Dragon de la firme SpaceX.

Les astronautes utiliseront le bras robotisé de l'avant-poste orbital pour installer le BEAM qui mesure 3,96 mètres sur 3,2 mètres.

«Aujourd'hui, nous prenons acte des progrès d'une technologie qui fera avancer des objectifs importants des vols spatiaux humains de longue durée», a souligné Lori Garver, administratrice-adjointe à la Nasa.

Une fois que le module BEAM sera installé, les astronautes de l'ISS activeront un système de pressurisation pour déployer la structure en utilisant de l'air stocké à l'intérieur du BEAM replié.

Durant la période de démonstration de deux ans, l'équipage de la Station et des techniciens au sol récolteront les données sur le fonctionnement du BEAM, dont son intégrité structurelle et le taux des fuites d'air.

Une batterie d'instruments intégrés dans le module mesureront ses différentes réactions à l'environnement spatial.

Un succès de ce test à l'ISS ouvrira la voie à une occupation humaine de ces modules, que Bigelow prévoit de louer à des sociétés pour effectuer des recherches en microgravité ainsi qu'à des personnes fortunées désirant se payer des vacances orbitales.

Bigelow a jusqu'à présent investi quelque 250 millions de dollars dans ces habitations spatiales gonflables.

La firme a déjà conclu des contrats préliminaires avec plusieurs agences spatiales et de recherche hors des Etats-Unis, aux Pays-Bas, à Singapour, au Japon et en Suède.

Fondée en 1999 par le propriétaire de la chaîne d'hôtels Budget Suite of America, Robert Bigelow, la firme basée à Las Vegas (Nevada, ouest) a deux petits modules gonflables expérimentaux non habités de 4,4 mètres sur 2,54 mètres appelés Genesis 1 et Genesis 2 mis sur orbite respectivement en 2006 et 2007.

Le BEAM est fait d'une couche de Vectran de 15 centimètres d'épaisseur.

Le Vectran est un polyester haute performance deux fois plus solide que le Kevlar, qui est lui même aussi résistant que l'acier à poids égal et doté d'une rigidité cinq fois plus grande.


Vidéos

Photos