Des robots qui peuvent développer et exprimer des émotions

Cybernétique

La chercheure Lola Canamero de l'Université de Hertfordshire en Angleterre. © Agence QMI/Pete Stevens

«Monsieur le robot, ne pleurez pas trop» disait la chanson des années 60; en 2010 la technologie vient de dépasser la fiction.

Le tout premier prototype de robot capable d’exprimer des émotions a été assemblé par des chercheurs britanniques. Ces robots peuvent exprimer des sentiments comme la colère, la peur, la tristesse, la joie, l’excitation et la fierté. Ils pourront démontrer une détresse importante si son propriétaire ne lui offre pas de réconfort lors d’une situation stressante ou s’il ne lui donne pas assez d’attention affirment les chercheurs de l’Université de Hertforshire en Grande-Bretagne.

«Ces robots imitent le comportement de jeunes enfants, c’est aussi très semblable au comportement des chimpanzés et autres primates quand ils développent des liens affectifs avec des humains», explique la chef chercheuse Dre Lola Canamero dans un communiqué de presse. C’est la première fois qu’un modèle d’interaction entre humain et primate est utilisé pour programmer des robots.

«Nous travaillons surtout sur le non verbal, les robots expriment les émotions par des gestes et des postures du corps beaucoup plus que par des expressions faciales», ajoute madame Canamero.

Le projet est appelé FEELIX GROWING (pour: Feel, Interact, eXpress) et l’objectif est d’utiliser cette technologie pour aider au rétablissement des enfants hospitalisés.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos