Faites don de vos textos à la science!

Projet Texto4Science - Faites don de vos textos à la science!

Un chercheur de l’Université de Montréal lance un appel à tous les «texteurs» du Canada: «Jeunes et moins jeunes, étudiants ou travailleurs, artistes ou gens d’affaires, quel que soit votre profil, envoyez-moi vos textos en grand nombre!»

Tel est le message de Patrick Drouin, professeur de linguistique à l’Université de Montréal et responsable du volet nord-américain du projet de recherche international Texto4Science.

«La communication par textos est devenue en quelques années un véritable phénomène de société. Ces messages, aussi connus sous les noms de messages texte ou SMS, sont des messages écrits de longueur limitée que l’on peut recevoir ou envoyer à partir d’un téléphone cellulaire, explique Patrick Drouin. Ce phénomène en pleine expansion suscite bien des débats, notamment sur la qualité de la langue. Il y a aussi une très grande créativité qui découle de l’obligation de communiquer par des messages hyper courts et souvent rapides et c’est ce que mon équipe souhaite étudier.»

C’est dans cette optique qu’est né un projet de recherche international, sms4science, lancé en 2004 par l’Université Catholique de Louvain (UCL) en Belgique et auquel participe maintenant l’Université de Montréal. « Le but est de constituer un corpus international de textos pour ensuite analyser le langage utilisé: Est-ce du français mal écrit ou un code parallèle? Le code utilisé est-il similaire, suit-il la même logique d’un océan à l’autre? d’une région à l’autre? Et comment les gens qui vivent dans un contexte multilinguistique communiquent-ils?» se questionne le professeur Drouin.

Le projet Texto4Science, mené par l’Université de Montréal, en collaboration avec l’Université d’Ottawa et l’Université Simon Fraser, a pour objectif de recueillir 300 000 textos en langue française et se déroule du 18 novembre 2009 au 30 avril 2010.

Pour réaliser ce projet, les participants sont invités à transmettre, au numéro court 202202, les messages textes dont ils sont l’auteur - et qu’ils ont au préalable envoyés à un autre usager de la téléphonie mobile. Ils peuvent ensuite compléter un formulaire sur le site Web www.texto4science.ca.

Cette récolte de données permet à tout type d’utilisateur de messagerie texte de contribuer de manière active à une enquête scientifique réalisée en primeur au Canada, tout en courant la chance de remporter des prix.

Les informations recueillies seront «anonymisées» et rassemblées dans une base de données qui sera utile aux chercheurs. Une seconde phase du projet, prévue pour 2010, portera sur les messages texte en langue anglaise.

Ce projet de l’Observatoire de linguistique Sens-Texte de l’Université de Montréal est réalisé en partenariat avec la Chaire Bell en recherche interdisciplinaire sur les technologies émergentes (CITE) à l’UdeM Atlas Telecom Mobile et le Centre de traitement automatique du langage de l’UCL.

SUR LE WEB:

Le projet: www.texto4science.ca

Abonnés de Facebook

Abonnés de Twitter

Journal Forum


Vidéos

Photos