Les blockbusters de l’été

La culture du Web - Les blockbusters de l’été

Dominic Arpin

Alors que les studios américains rivalisent d’imagination pour faire mousser la sortie de leurs films sur Internet, au Québec, on tarde à utiliser cette tactique qui a pourtant fait ses preuves.

Outre Le Piège américain, film de Charles Binamé, bien peu de productions québécoises utilisent le Web dans leur campagne de promotion. Quand on se compare, on se désole…

* * *

Indiana Jones

www.indianajones.com/

Un tsunami! La sortie de la première bande-annonce d’Indiana Jones and the Kingdom of the CrystalSkull a eu l’effet d’un raz-de-marée sur le Web le 14 février dernier. En une semaine, elle a été visionnée plus de quatre millions de fois sur le site Yahoo Movies seulement. Un record! Sur le site officiel, l’offre est abondante. En plus des traditionnelles photos de tournage, des fonds d’écran et d’un décompte, il est possible de visionner plus d’une dizaine de making of, comme dans les suppléments d’un DVD. Ils sont même disponibles en version HD!

Bien sûr, Indie est aussi présent sur Facebook (40 000 amis), MySpace (34 000 amis) et sur de nombreux blogues grâce à son widget, une petite application qui diffuse de l’information et que les blogueurs peuvent installer gratuitement sur leur site. L’application permet de visionner les bandes-annonces de Kingdom of the Crystal Skull et des trois films précédents en plus de donner la chance aux blogueurs de gagner un billet pour la première.

* * *

Iron Man

ironmanmovie.marvel.com/

Trop, c’est comme pas assez! En diffusant des bandes-annonces très révélatrices et de nombreux extraits du film sur le Web, les studios Paramount et Marvel se sont attiré les critiques de nombreux blogueurs et de sites spécialisés.

En gros, on a reproché à la campagne de promotion… de trop en montrer! Le site The Onion, qui se spécialise dans la satire de l’actualité, s’est même moqué du trailer dans un faux reportage où l’on annonçait sérieusement que Paramount avait décidé d’adapter la bande-annonce… en film! C’est tout dire. La vidéo a fait fureur sur le Web.

En plus d’un site officiel fort impressionnant et d’une présence sur MySpace et Facebook, les studios ont aussi créé un widget que les blogueurs pouvaient mettre sur leur site. Le widget permettait de voir des extraits du film, de télécharger des fonds d’écran et de voir des photos officielles.

* * *

Cruising Bar 2

www.vivafilm.com

Aucun site officiel. Un groupe Facebook famélique (à peine 250 membres). Quatre photos et trois fonds d’écran. On ne pourra pas dire que le film québécois le plus attendu de l’été a fait preuve de zèle sur le Web! Il y a bien une bande-annonce, mais elle est tellement bien cachée sur le site d’Alliance Vivafilm, distributeur de Cruising Bar 2, qu’on peine à la trouver!

Ah! oui, j’oubliais. Sur YouTube, deux utilisateurs ont aussi mis la bande-annonce en ligne. Ensemble, elles n’ont récolté qu’un peu plus de 2500 visionnements et aucun commentaire. Pour le buzz, on repassera!

Dommage. Dix-neuf années après la sortie de Cruising Bar, il aurait été sage que le producteur se serve un peu d’Internet pour faire connaître le film aux plus jeunes. Là, ça fait un peu Gérard sur les bords…

* * *

Le Piège américain

www.lepiegeamericain.com

Alors que Cruising Bar 2 se mouille à peine le bout des orteils sur le Web, Le Piège américain, lui, y a sauté à pieds joints!

L’équipe dirigée par la productrice Fabienne Larouche a imaginé un jeu de piste passionnant, Le Projet Rivard, qui a fait parler de lui aux États-Unis, en France et en Grande-Bretagne. Plus de 4000 internautes participent actuellement à cette chasse au trésor virtuelle et réelle.

Le site officiel, magnifique par sa réalisation, contient pour sa part un blogue, des fiches sur les personnages et toutes sortes de liens utiles qui permettent d’en savoir plus sur les dessous de l’histoire (on suggère notamment le visionnement de 175 vidéos reliées à l’assassinat de John F. Kennedy sur YouTube).

En prime, de nombreuses photos, une description détaillée des personnages et la bande-annonce. En ce sens, Le Piège américain n’a rien à envier aux gros canons des studios hollywoodiens. Bravo.

* * *

Astérix aux Jeux olympiques

C’est qu’il est boosté à la potion magique, le site officiel d’Astérix aux Jeux olympiques!

En plus d’offrir la bande-annonce, un teaser, quatre extraits du film et une section pour les gens de la presse, le site redirige les internautes vers le fournisseur de téléphonie Orange, commanditaire du film. Au menu sur Orange, des vidéos exclusives, des photos, des jeux ainsi que l’AveTV, la Webtélé de l’Empire, une émission d’humour animée par Manu Payet. Stéphane Rousseau, qui joue le rôle d’Alafolix dans le film, y fait d’ailleurs un passage.

Comme si ça ne suffisait pas, le site officiel d’Astérix a aussi une section complète consacrée au film. On peut y voir notamment un dossier comparatif de la BD et du film, une présentation des personnages et de nombreux textes explicatifs rassemblés dans La Gazette d’Olympie!

Bref, beaucoup de matériel, mais éparpillé un peu partout.

www.asterixauxjeuxolympiques.com

www.asterix.com/jeux-olympiques-le-film/

* * *

ADRESSE DE LA SEMAINE

Peter Gabriel veut filtrer la culture

www.thefilter.com

Encore en phase de test (beta), The Filter est le nouveau projet Web de Peter Gabriel.

En gros, le site propose de filtrer l’univers du divertissement afin de proposer aux internautes des chansons, des films et des vidéos adaptés à ses goûts. Prometteur.


Vidéos

Photos