Deux continents maintenant touchés par une panne d’Internet

Câbles sous-marins sectionnés - Deux continents maintenant touchés par une panne d’Internet


Yvon Laporte

Depuis hier, des internautes de l’Afrique et de l’Asie se rendent bien compte de la fragilité de la toile. Le bris d’un ou deux câbles sous-marins, quelque part entre l’Égypte et l’Italie, a des répercussions de plus en plus sérieuses dans le monde.

Les services internet et les liaisons téléphoniques internationales sont affectés dans plusieurs pays. Ainsi, en Asie, au Moyen Orient et dans le nord de l’Afrique, de grandes communautés sont frappées à différents niveaux. Les places boursières dans différents pays sont également touchées à des degrés divers.

En Inde, le réseau internet a pratiquement été coupé de moitié, selon certaines informations, ce qui fait que les responsables font des pieds et des mains pour tenter de rediriger le trafic vers des satellites ou d’autres câbles importants d’Asie. Il faut savoir qu’en Inde, environ 700 mille personnes travaillent dans le domaine de la sous-traitance informatique et dépendent directement du Net pour vivre et travailler.

Tout comme hier, plusieurs pays arabes de la région du Golfe sont toujours affectés par cette panne. C’est le cas des Émirats Arabes Unis, du Koweït, de l’Arabie Saoudite et du Qatar.

Quant à la cause de la panne comme telle, impossible d’obtenir des informations précises. Selon certaines sources, un câble sous-marin a été coupé, peut-être par une ancre de bateau. Selon d’autres sources, la panne est due au bris de deux câbles sous-marins, distants d’environ un kilomètre. Les responsables affirment ignorer ce qui a pu les endommager en même temps.

Quant à la durée des réparations, certains parlent d’une semaine, d’autres de plusieurs semaines.

Quoi qu’il en soit, si la situation perdure, on peut présumer que l’Amérique sera touchée indirectement par les effets de la panne. Plusieurs grandes sociétés ont confié en sous-traitance toute la gestion de leur système informatique à des compagnies comme CGI au Québec, qui de leur côté, ont des milliers d’employés un peu partout dans le monde, notamment en Inde et en Asie Pacifique. D'ailleurs, certaines compagnies de la Grande-Bretagne et de la cote Est des États-Unis sont déjà affectées par les effets de ce bris.


Vidéos

Photos