Bulletin Techno

Apprenez les nouvelles dès qu'elles se produisent..


Adresse électronique :

Tous nos bulletins

Membres Canoe.ca


Énergies renouvelables

L’éolien de plus en plus populaire

Canoë 
25/01/2008 15h23 

Énergies renouvelables - L’éolien de plus en plus populaire
De plus en plus de pays optent pour l’énergie éolienne, un type d’énergie plus verte. 
© Corbis

Le marché global de l’énergie éolienne a atteint un nouveau record en 2007, avec 20 000 nouveaux mégawatts (MW) qui ont été installés dans le monde. C’est ce qu’a révélé le Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC) la semaine dernière.

Selon Actualité News Environnement, ce serait une augmentation de 30 % par rapport aux nouvelles installations de 2006. Ainsi, les États-Unis affichent la plus forte progression en matière de puissance énergétique éolienne installée en 2007 avec 5 200 nouveaux MW installés. L’Espagne et la Chine suivent, ajoutant respectivement 3 500 MW et 3 600 MW à leur capacité totale.

37 G$

L’énergie éolienne est devenue l’un des principaux acteurs du marché énergétique mondial, avec près de 37 milliards de dollars investis annuellement dans la construction de nouveaux équipements.

«L’énergie éolienne est de plus en plus compétitive sur le plan économique par rapport aux formes conventionnelles de production d’électricité. L’augmentation du cours du baril de pétrole, combinée à la prise de conscience grandissante de la nécessaire sécurité d’approvisionnement en matières premières, fait que le kilowattheure éolien est souvent l’option la plus intéressante pour augmenter les capacités de production électrique, selon tous les points de vue», affirme le professeur Arthouros Zervos, président du GWEC.

L’éolien est de plus en plus populaire auprès des gouvernements, car il joue un rôle prépondérant pour éviter les émissions de gaz à effet de serre en partie responsables du changement climatique. La capacité installée totale dans le monde atteint aujourd’hui 94 000 MW et permet d’éviter le rejet d’environ 122 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère, équivalent au fonctionnement de 20 centrales à charbon.

«Nous sommes sur la bonne voie pour réaliser notre objectif de réduction de l’émission de 1,5 milliard de tonnes de CO2 par année, mais nous avons besoin d’un signal large et fort des gouvernements indiquant qu’ils veulent vraiment mettre fin à leur dépendance aux combustibles fossiles et éradiquer le changement climatique», explique Steve Sawyer, secrétaire général du GWEC.

Le Québec aurait un potentiel éolien théorique total, mais techniquement exploitable, de 3 984 322 MW, soit près de 100 fois la puissance de l'ensemble de ses centrales hydrauliques. D’ici 2015, la production totale d'énergie éolienne de la province devrait totaliser près de 4000 MW.








[Autres cyberactualités]




  DANS TECHNO

Utilisation des photos de Rehtaeh