Un tiers des blogueurs risquent le congédiement

Publications douteuses - Un tiers des blogueurs risquent le congédiement

Le sondage de Croner s'est adressé à 2 000 internautes qui tiennent un blogue, et 39% des répondants ont indiqué qu’ils y ont déjà publié des commentaires dommageables.© Corbis


D'après la BBC News

Plus d’un tiers des blogueurs du Royaume-Uni risquent le congédiement en publiant des détails péjoratifs ou nuisibles sur leur milieu de travail, leur patron ou leurs collègues, indique un sondage récent.

La firme de ressources humaines Croner, qui a commandé l’étude, lance un avertissement à ces internautes qui pourraient se voir congédiés pour inconduite grave.

Le sondage de Croner s'est adressé à 2 000 internautes qui tiennent un blogue, et 39% des répondants ont indiqué qu’ils y ont déjà publié des commentaires dommageables.

Les blogueurs devraient prendre en considération l’impact potentiel de leurs publications, précise Croner.

«Fausse impression de sécurité»

Gillian Dowling, consultante technique chez Croner, a dit que la situation s’apparentait à ce qui se produisit à l’introduction générale du courriel dans les années 1990.

Selon elle, les blogueurs devraient faire attention de ne pas se laisser leurrer par la fausse impression de sécurité que peuvent induire le caractère informel du blogue et la facilité avec laquelle ils peuvent y publier leurs pensées et leurs opinions.

«S’il y a un impact négatif possible sur l’image de l’entreprise qui est de nature suffisamment sérieuse pour rompre l’entente implicite de confiance mutuelle, un employé pourrait être congédié pour inconduite grave», explique Mme Dowling.

«Le blogue en question pourrait être aussi un indice d’autres problèmes de conduite ou révéler de la discrimination ou de l’intimidation en milieu de travail.»

Mme Dowling ajoute que des blogueurs pourrait aussi perdre leur emploi parce qu’ils ont révélé de l’information de nature confidentielle ou des renseignements financiers sensibles.

«Les employeurs doivent s’assurer de bien prendre en considération l’impact des blogues sur leur organisation et de prendre les mesures appropriées pour minimiser tout risque potentiel.»

L’étude a été effectuée pour Croner pour le groupe de recherche Internet YouGov.


Vidéos

Photos