Un faux professeur cesse ses activités d'éditeur et d'arbirtre sur Wikipedia

Encyclopédie en ligne - Un faux professeur cesse ses activités d'éditeur et d'arbirtre sur Wikipedia

Jimmy Wales, co-fondateur de Wikipedia, a écrit sur le site le 3 mars dernier que M. Jordan se confondait en excuses, rappelant que «Wikipedia repose sur les piliers jumeaux de la confiance et de la tolérance».


D'après la BBC News

Le site Internet Wikipedia a été frappé par la controverse après la révélation qu’un éditeur en vue du site eut assumé une fausse identité, prétendant même posséder un doctorat dans son domaine d'expertise.

L’éditeur, connu sous le nom de Essjay, se décrivait comme un professeur de religion enseignant à une université privée.

Il s’agissait en fait de Ryan Jordan, 24 ans, un universitaire du Kentucky qui se servait de textes comme le Catholicisme pour les Nuls. Il a depuis démissionné du site.

Wikipedia est une encyclopédie ouverte à tous, rédigée et éditée par des bénévoles du monde entier.

Sous le pseudonyme Essjay, M. Jordan éditait des articles et il était également habilité à arbitrer des différends entre auteurs et à supprimer tout acte de vandalisme commis sur le site.

Dans son profil d’usager, il prétendait enseigner la théologie à des étudiants de premier cycle et à des étudiants diplômés et, dans une entrevue accordée au New Yorker en juillet 2006, on le décrivait comme un «professeur titulaire de religion».

Sa véritable identité a été révélée la semaine dernière lorsque le magazine a ajouté une note éditoriale à l’article pour indiquer la tromperie.

«Au moment de publier ce numéro, ni nous ni Wikipedia ne connaissions le véritable nom d’Essjay», dit la note en question.

Essjay leur avait dit qu’il taisait sa véritable identité par crainte de représailles de la part de ceux contre qui il s’était opposé en ligne, en sa qualité d’arbitre et d’éditeur», précise la note du magazine.

Le 3 mars dernier, Jimmy Wales, co-fondateur de Wikipedia, écrit sur le site que malgré le repentir de M. Jordan, il ne faut pas perdre de vue que «Wikipedia repose sur les piliers jumeaux de la confiance et de la tolérance».

«Même si je lui pardonne personnellement, j’espère qu’il acceptera de remettre sa démission parce que pardon ou pas, les décisions qu’il a prises sont tout à fait inappropriées», écrit Wales.

M. Jordan annonce finalement qu’il se retire du site dans un texte publié le jour suivant sur Wikipedia. «J’espère que maintenant, les gens sauront canaliser toute l’énergie dépensée ces jours derniers - à me défendre ou à me dénoncer – vers des objectifs bénéfiques à Wikipedia», écrit-il.


Vidéos

Photos