Le Père Noël aussi a ses blogues

Noël sur Internet - Le Père Noël aussi a ses blogues

d'après Reuters Life!

Le Père Noël, vedette incontestable de la saison des fêtes, s’est trouvé une nouvelle voix cette année, sur la blogosphère.

De son dédain pour les «bruyantes» lumières de Noël à son amour profond des latte légers à l’amande de chez Starbucks, le Père Noël s’exprime candidement cette année sur toutes choses, coquines et gentilles.

«Je vais voir si je peux attraper Mère Noël sous le gui parce que je ne l’ai pas vue de toute la semaine», a dit le «vieux patriarche» sur www.clauschronicles.blogspot.com.

Lancé en novembre 2005, le blogue regorge de détails personnels légers comme la liste des «100 choses sur ma personne» du Père Noël (au 24 rang: «Rosie O'Donnell m’agace royalement»), les dernières nouvelles sur l’état du nouveau bébé renne de Comète, («C’est une fille!») et ses efforts pour garder la ligne (il a perdu 20 kilos).

«Karen m’a dit que tu avais un blogue comme nous», a écrit un contributeur nommé Poopie dans un billet. «J’ai TOUJOURS cru en toi, même lorsque ce petit imbécile en première année m’a dit que tu n’existais pas vraiment.»

Sur Santa's Workshop (L’atelier du Père Noël), http://santaucl.livejournal.com, le Père Noël a une attitude jeune.

Les criards étalages de Noël (des images affichées sur uglychristmaslights.com), comme cette maison sur décorée de bonhommes de neige brillants, de sapins et de cannes de Noël, constituent les sujets de choix de ce Père Noël un peu caustique, qui dit les choses telles qu’il les voit.

«N’est-ce pas suffisant de juste dire "J’aime cette saison!" sans avoir à étaler 15 personnages gonflables géants de Disney sur son terrain, ou une projeter le visage du Père Noël sur la façade de sa maison?», écrit ce Père Noël.

Le site reçoit jusqu’à 20 000 visites par jour, même cinq ans après son lancement», explique son fondateur Matt Phillips, qui a choisi le pseudonyme du Père Noël pour garder l’anonymat.

«C’est un site léger qui rit du monde. C’est son attrait», a dit Phillips à Reuters.

Avec tous ces Pères Noël qui occupent maintenant le cyberespace, il faut savoir se distinguer.


Vidéos

Photos