Microsoft secoué par le départ de son blogueur

Jean-François Codère
Le Journal de Montréal

Le monde de Microsoft a été secoué au cours des derniers jours par l'annonce du départ de l'un de ses plus célèbres employés. Bill Gates ? Steve Ballmer ? Non. Robert Scoble, un simple «technical evangelist» rendu ultrapopulaire en raison d'un blogue dévoilant les dessous du géant.

Le départ de Scoble, un employé de Microsoft parmi 60 000 autres, a fait les manchettes de presque toutes les publications spécialisées en technologies un peu partout dans le monde. L'Associated Press, Reuters, le Wall Street Journal et la BBC, entre autres, ont écrit sur le sujet.

Avant la réorganisation

Sur son propre blogue, Michael Gartenberg, un analyste couvrant Microsoft pour la firme Jupiter Research, affirme avoir reçu plus d'appels téléphoniques à la suite de ce départ qu'après une récente réorganisation à la tête de l'entreprise.

C'est que M. Scoble était l'auteur d'un blogue (http://scobleizer.wordpress.com) dans lequel il parlait d'une foule de sujets, dont des parcelles de la vie au siège social de Microsoft.

Ce blogue avait valu à M. Scoble de devenir presque à lui seul la représentation humaine du géant d'affaires qu'est Microsoft.

Le blogue de M. Scoble était aussi devenu un cas d'espèce pour les spécialistes du marketing et des relations publiques, devenus avides de blogues d'entreprises.

Celui de M. Scoble, dont les réflexions n'engageaient que lui et n'étaient pas nécessairement endossées par Microsoft, était probablement le plus connu dans le genre.

M. Scoble a quitté Microsoft pour une jeune entreprise en démarrage, PodTech. net.

jfcodere@journalmtl.com


Vidéos

Photos