Primeur: Alerte aux virus!

Benoit Bisson - Canoë

Au cours des derniers jours, trois nouvelles formes de virus ont fait leur apparition sur Internet.

Le premier cas est une variation d'un ver informatique déjà recensé, Opaserv. Cette fois-ci, il s'agit d'Opaserv.H (W32/Opaserv.H), qui possède les mêmes caractéristiques que les versions précédentes, mais dans un nouvel emballage.

En effet, la taille du fichier servant à transmettre le virus peut varier puisqu'il est compressé en utilisant l'utilitaire PCShrink qui, en plus de comprimer le fichier, chiffre le code infectieux.

Pour s'installer sur d'autres ordinateurs, Opaserv.H cherche des ordinateurs vulnérables par le biais d'Internet. Lorsqu'il trouve une victime potentielle, il utilise le port 139 et se répand en se copiant dans le répertoire c:\Windows sous le nom MARCO!.SCR.

Un autre ver détecté au cours des derniers jours est Oror.B (W32/Oror.B). Ce code malicieux est considéré dangereux puisqu'il pourrait effacer le contenu de tous les disques durs de l'ordinateur infecté. Ce ver peut aussi se propager rapidement, tant par courriel que par l'utilisation de mIRC et KaZaa, le populaire logiciel d'échange de fichiers poste à poste.

Enfin, le troisième virus repéré est Mylka.A (W32/Mylka.A), un autre ver destructeur capable d'effacer des fichiers utilisés par Windows et des fichiers reliés à divers logiciels, dont certains logiciels antivirus.

Mylka.A fait appel à des techniques d'ingénierie dite sociale pour se propager par courriel. Le message et le nom du fichier joint, contenant le virus, ont des caractéristiques variables.

Comme toujours, la règle d'or est une mise à niveau fréquente - de préférence quotidienne - de votre logiciel antivirus afin de vous assurer d'être bien protégé, tant contre les variantes de virus connus que par les nouveaux qui ne cessent d'apparaître.


Vidéos

Photos