André Boily
Agence QMI

Facebook supprime 273 comptes russes liés à l'IRA

Facebook supprime 273 comptes russes liés à l'IRA

Un des exemples de l'IRA exposés par Facebook sur sa page média

André Boily

C'est un début. Comme promis, Facebook suspend 273 comptes et pages reliées à l'agence de désinformation russe IRA.

Pour être plus précis, ce sont 138 pages Facebook, 70 comptes Facebook et 65 comptes Instagram qui ont été bloqués par le directeur Alex Stamos, responsable de la sécurité à la tête du grand réseau social.

Ces comptes étaient contrôlés par l'Agence de recherche Internet (IRA), une organisation proche du Kremlin responsable de disséminer de fausses informations à travers les réseaux sociaux.

«L'IRA a constamment utilisé de faux comptes pour tromper et manipuler les gens, écrit Samos sur la page média de Facebook. Il a fallu des mois de travail par Facebook pour trouver ces pages».

Internet Reseach Agency

Des pages suspendues comme RuOpen, Politkach et Spice Blogger ont pour leur part été retirées parce qu'elles étaient secrètement associées à l'agence IRA.

Le PDG Mark Zuckerberg écrit de son côté que cette «agence russe n'a jamais cessé de tromper ni de manipuler les gens aux États-Unis, en Europe et en Russie et nous ne les voulons pas partout dans le monde sur Facebook».

Cambridge Analytica

L'an dernier, le réseau Facebook a pointé près de 3000 annonces divisant les utilisateurs américains pendant les élections, suspendu 30 000 comptes prétendument faux en prévision de l'élection présidentielle française et institué un outil de vérification des faits.

Rappelons en terminant que Facebook est empêtrée dans le scandale impliquant la firme Cambridge Analytica, laquelle a effectué du minage de données à des fins politiques à partir des informations personnelles de 50 millions d'utilisateurs Facebook avant l'élection américaine en 2016.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos