André Boily
Agence QMI

Facebook admet qu'utiliser trop de médias sociaux peut nuire à votre santé

Facebook admet qu'utiliser trop de médias sociaux peut nuire à votre santé

Facebook promet moins d'appâtage comme ces pubs

André Boily

La semaine dernière, Facebook a reconnu qu'utiliser trop de médias sociaux dans votre quotidien peut nuire à votre santé mentale, selon une étude interne commune avec une institution tierce.

Vendredi dernier, Facebook a admis que trop de médias sociaux dans votre vie peut nuire à votre santé mentale - une admission étonnante maintenant que le plus grand réseau social enregistre plus de 2 milliards d'adhérents.

Dans son blogue, Facebook a reconnu en citant une étude interne réalisée conjointement avec une firme indépendante qu'en certaines circonstances, utiliser la plateforme de réseau social peut produire des effets négatifs sur l'humeur des gens et que les grands utilisateurs du site peuvent avoir une santé mentale en moins bon état.

10 minutes suffisent

L'étude conjointe cite que «lire les pages des autres en ligne peut mener à des comparaisons sociales négatives étant donné que les messages sont souvent flatteurs et soignés». Il suffirait de lire pendant 10 minutes Facebook pour voir saper son moral.

Facebook souligne également les effets positifs dépendent surtout de la manière dont on se sert des médias sociaux.

On se souvient que le premier président Sean Parker avait en novembre dernier critiqué le modèle d'affaire de Facebook construit selon lui pour exploiter la «vulnérabilité humaine».

Et plus récemment, l'ancien vice-président Chamath Palihapitiya avait dit que «les réseaux sociaux détruisent les bases de fonctionnement de la société».

Moins d'appâtage sur Facebook

Pour revenir à l'étude, Facebook admet également que les médias sociaux poussent les gens à consommer beaucoup d'informations sans interagir et, d'un autre côté, qu'Internet éloigne les gens de l'engagement social en personne.

Le réseau Facebook serre la vis aux mendiants sans scrupules qui appâtent les adhérents à s'engager, à encourager et à écrire des commentaires dans leur section pour gagner en visibilité. Des incitatifs du genre «partagez avec vos amis pour gagner un voyage gratuit». De telles tactiques seront réduites par des algorithmes de surveillance dans le fil des nouvelles (Newsfeeds).



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos