André Boily
Agence QMI

Twitter met fin aux publicités en provenance de Russia Today et Sputnik

Twitter met fin aux publicités en provenance de Russia Today et Sputnik

Logo Twitter

André Boily

Les agences médiatiques russes Russia Today et Sputnik ne pourront plus acheter d'annonces publicitaires sur le réseau Twitter après que ces deux agences proches du Kremlin aient interféré dans l'élection américaine de 2016.

Pour appuyer sa décision de bannir de sa plateforme publicitaire les deux agences de nouvelles russes, Twitter a annoncé que «cette décision était basée sur le travail rétrospectif que nous avons mené autour de l'élection américaine de 2016 et la conclusion de la communauté des renseignements américains selon laquelle Russia Today (RT) et Spoutnik ont tenté d'interférer avec les élections au nom du gouvernement russe».

Si elles sont dorénavant interdites d'acheter et de placer des annonces sur la plateforme de réseau social, les deux médias russes pourront quand même conserver leurs comptes Twitter en conformité avec ses règlements.

Des 1,9 million $ reçus en revenus publicitaires de RT, Twitter a annoncé qu'il allait consacrer ce montant au «financement de la recherche sur l'utilisation de son service dans l'engagement civique et les élections - incluant l'utilisation de désinformation et l'automatisation malveillante».

Le groupe Twitter a proposé aux Congrès américain et au comité bipartisan de nouvelles règles sur les publicités en ligne.

Twitter : profitabilité en vue

Cela dit, la populaire société de microblogage a publié pour son dernier trimestre ses revenus nettement supérieurs aux attentes, une nouvelle qui a fait bondir le titre en Bourse aujourd'hui, en hausse de 3,17 $ ou 18,50 %, pour terminer à 20,31 %US à la clôture.

Twitter qui n'a jamais été profitable prévoit engranger ses premiers profits au prochain trimestre.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos