André Boily
Agence QMI

Tuerie de Las Vegas : fausses nouvelles, canulars et arnaques déferlent sur les réseaux sociaux

Tuerie de Las Vegas : fausses nouvelles, canulars et arnaques déferlent sur les réseaux sociaux

Image de track5media

André Boily

Élections, accidents, catastrophes, on voit que chaque événement sert de tremplins à tout ce qui est fausses nouvelles, canulars et arnaques sur les réseaux Facebook et Twitter, et ce malgré les barrières mises en place par Facebook censées stopper ces fléaux d'informations comme ceux qui ont suivi la pire tuerie à survenir aux États-Unis à Las Vegas.

Autant le dire tout de suite, je n'ai jamais été un grand fan des plateformes de réseau social comme Facebook et Twitter. Et chaque événement vient renforcer mes doutes sur celles-ci.

Qu'a-t-on vu sur Facebook après la tuerie de Las Vegas ? Avant même que la police puisse fournir des éléments de preuve, le meurtrier armé jusqu'aux dents était un partisan d'État islamique, un religieux fou furieux, un extrémiste de droite ou un tireur fou faisant partie d'une vaste conspiration.

On a vu un lot de fausses nouvelles se répandre comme une traînée de poudre malgré les mesures de sécurité mises en place par Facebook (FB) pour enrayer l'hémorragie.

Lire ses nouvelles sur Facebook et Twitter, une mauvaise idée

Sur la page de sécurité Facebook Safety Check censée alerter vos amis si vous vous trouvez dans une zone à risque, des arnaqueurs en ont profité pour mettre une vidéo demandant des dons en pièces Bitcoin, pour publier des photos de nudité soi-disant de la l'Association de nudisme du Mid-Ouest américain pour ne nommer que ceux-là. La page Safety Check de FB mise en place en 2014 est encore loin d'avoir fait ses preuves.

Des arnaques et fausses nouvelles sur FB qui trouvent également leur écho sur les comptes Twitter; des informations soulignées et rapidement distribuées à des millions de gens à partir de sources non vérifiées ou non fiables et pour lesquelles il a fallu des heures et des heures à FB pour faire le nettoyage.

Sur les sites de nouvelles (fiables), Facebook s'excuse de l'échec de ses algorithmes à filtrer ses pages Crisis Response et News Stories, le réseau social dit «qu'il travaille à remédier le problème et qu'il regrette profondément la confusion que tout cela a provoquée» (histoire connue).

Lisez ailleurs... des journaux par exemple !



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos