Canoë

«Friday Night Fights»: des ados battus pour les «likes»

«Friday Night Fights»: des ados battus pour les «likes»

Le collège Sir Wilfrid Laurier à Toronto.Photo Facebook

Des étudiants qui se filment en train de se battre, à plusieurs contre un, un autre étudiant ou un étranger, simplement pour gagner les «likes» sur les réseaux; voilà la dernière mode au collège Sir Wilfrid Laurier, dans le quartier de Scarborough, à Toronto.

Selon le Toronto Star, plusieurs incidents liés à ces «Friday Night Fights» ont déjà été rapportés à la police. Notamment, un étudiant a été agressé par six de ses confrères, vendredi dernier, pendant que d'autres adolescents filmaient la scène.

Mardi, c'est un adolescent de 15 ans qui a été pris à parti par une vingtaine de jeunes, dont une dizaine lui aurait porté des coups, tandis que l'autre moitié filmait. Il s'en est tiré avec une commotion cérébrale et reposait toujours à l'hôpital, mercredi.

Selon lui, il pourrait avoir été visé parce qu'il a aidé à mettre fin à un autre lynchage similaire la veille. «Je suis en colère. Je ne crois pas qu'il y ait d'autres émotion pour décrire ce que je ressens», a-t-il confié au Star, mercredi.

Jusqu'à présent, trois adolescents ont été arrêtés par la police de Toronto en lien avec cette nouvelle «mode». «Ce n'est pas quelque chose que nous voyons fréquemment. [...] nous essayons d'y mettre fin immédiatement, avant que ça devienne plus sérieux», a indiqué l'agente Allyson Douglas-Cook.

La mère de l'étudiant agressé mardi estime pour sa part que l'école devrait faire plus pour faire cesser ce nouveau phénomène. «Les écoles sont supposées être sécuritaires. Mais c'est là que ça a débuté, et nous n'avons même pas reçu un appel», a-t-elle déploré.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos