Agence QMI

Des Américains qui ne vivraient pas au Canada...

Des Américains qui ne vivraient pas au Canada...

Des internautes ont tourné en dérision le mot-clic en faisant valoir qu'il y a beaucoup trop de paysages hideux et d'air frais au Canada. Photo Fotolia

Dernière mise à jour: 06-03-2016 | 10h59

Au lendemain de la vague de visites d'Américains sur le site internet d'Immigration Canada après la victoire de Donald Trump lors du «Super mardi», un nouveau mot-clic a fait son apparition sur Twitter en guise de contre-mouvement.

Samedi soir, des centaines de tweets contenant le mot-clic #WhyICouldNeverBeCanadian (pourquoi je ne pourrais jamais être Canadien) ont été publiées par des Américains, qui ont été nombreux à faire référence à la météo pour justifier leur crainte de vivre dans le nord.

Cependant, le mot-clic a rapidement été repris par des Canadiens qui se sont empressés de le tourner en dérision. «Laissez-moi penser... parce que je me sens en sécurité lorsque je marche dans la rue», écrit une internaute, alors que plusieurs autres se sont empressés de mettre de l'avant l'universalité des soins de santé.

Lors du «Super mardi» des primaires américaines qui ont vu Donald Trump conforter son avance sur ses rivaux républicains, les recherches avec les mots «comment déménager au Canada» ont connu une forte hausse sur le moteur de recherche Google. Une pointe d'augmentation de 1150 % avait été enregistrée au cours de la soirée du 1er mars.

Un site internet lancé par un Néo-Écossais pour inciter les Américains à émigrer à l'île du Cap-Breton si Donald Trump est élu a aussi reçu la visite de plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques, selon CTV News.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos