André Boily
Canoë

Peach, nouveau réseau social: en vaut-il la peine?

Peach, nouveau réseau social: en vaut-il la peine?

Peach est un nouveau réseau social sur plateforme mobile. Photo Peach

André Boily

Peach est un nouveau réseau social sur plateforme mobile qui pourrait plaire à ceux qui sont déçus de Facebook et de Twitter.

Mêlant à la fois Twitter et l’application de productivité Slack que plusieurs entreprises utilisent pour leur clavardage professionnel, Peach permet de diffuser vos idées et réflexions sur le monde connecté sans la très restrictive limite de caractères du premier.

Premier bémol, ce réseau Peach lancé le 8 janvier dernier est tout nouveau, donc très peu connu. Et son interface n’est qu’en anglais pour le moment. Deux facteurs qui vont assurément ralentir sa progression sur notre marché francophone, mais nous saurons assez rapidement si l’application fait un tabac ou non sur son principal marché.

Son fondateur, Don Hoffman, aussi connu pour avoir coproduit l’application Vine, a de grandes ambitions pour sa plateforme sociale; déloger Facebook, rien de moins, en proposant à un jeune public technophile une nouvelle façon de communiquer plus simple et agréable, mais uniquement disponible sur plateforme mobile.

Au premier abord, Peach fait très léger et coloré, avec une abondance de couleurs pastels, de rose et, bien sûr, de pêche.

Trouver des amis et inscription sur Peach

La manière choisie par Peach pour retrouver des connaissances sur son réseau demeure plutôt restrictive, car seule une synchronisation de son carnet d’adresses avec l’application permet d’entrer en contact avec les premiers. Il est possible d’inviter des amis en leur envoyant un message texte préfabriqué.

Quant à l’ouverture d’un compte, rien de plus simple: un pseudonyme, une adresse courriel et un mot de passe.

Lacunes

L’interface peut déconcerter par sa légèreté. Il faut par exemple taper sur le nom d’un ami pour lire ce qu’il a posté de nouveaux messages ou pour lire leur passé (timeline). Il n’est pas possible non plus de suivre des gens inconnus, auquel cas ils doivent vous accepter comme ami afin de lire leur contenu.

Avec un cercle d’amis en réseau, on peut publier du contenu à tous ou seulement aux amis de ses amis. Les niveaux de visibilité par liste plus ou moins restrictive «à la Facebook» sont absents. Et la conversation privée avec un contact n’est pas encore implémentée.

Le meilleur de Peach

Les fonctions de partage de contenu sont ici très innovantes. À l’aide de mots magiques ou mots clés (évidemment en anglais), on accède à une liste d’actions. Tapez «Draw» pour dessiner sur son écran, «Song» permet d’identifier la musique jouée, «TV» pour partager une émission, «Gif» pour trouver de petites animations reliées avec ce que vous tapez au clavier, «Events» pour accéder au calendrier et afficher ce que vous avez dans la journée, «Here» ajoute votre localisation actuelle, etc.

Par exemple, avec «Song», vos amis verront ce que vous écoutez et en tapant sur le lien, ils pourront l’ouvrir dans Apple Music ou Spotify. Et avec «Rate» on peut classer sur cinq étoiles à peu près tout ce que l’on aime ou pas.

Et avec «Shout», imprimez en gros caractères votre état d’esprit ou réflexion sur une de vos photos tirées de votre bibliothèque.

Enfin, cliquer sur l’ampoule fait apparaître des questions sur vos préférences ou intérêts pour vous inciter à les développer et à les partager.

Les gens derrière Peach vont ajouter d’autres mots magiques pour bonifier l’utilisation de l’application.

Photos et vidéos

À l’aide des fonctions photo et vidéo de votre iPhone, il est possible de poster de courtes vidéos de quatre secondes en boucle (comme Instagram) ou quatre photos en montage avec un pratique minuteur de trois secondes qui flashe vous prévenant de la prise de la prochaine image. Les amateurs d’autoportrait (selfies) vont adorer!

Les fonctions restent avant tout très conviviales et simples à utiliser.

Les tentatives pour se tailler une place entre Facebook et Twitter ont été nombreuses dans le passé et plusieurs se sont cassé les dents. Seul le temps nous dira si la plateforme sociale Peach fera son nid ou non.

Peach est disponible sur iPhone et Android.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos