Une page Facebook suscite la colère de la communauté homosexuelle

Liberté

Capture d'écran de la page Facebook «Hetero Awareness Month». Photo Facebook


Catherine Beaumier Lacroix

Une professionnelle montréalaise oeuvrant en communication réclame aux administrateurs de Facebook la suppression de la page «Hetero Awareness Month», celle d’un groupe de promotion de l’hétérosexualité, en ligne depuis l’été dernier.

Ses créateurs disent l’avoir mise sur pied afin «d’éduquer les gens, de commémorer notre patrimoine, de célébrer notre culture et de libérer notre peuple».

Mais elle diffuse des propos haineux envers les homosexuels, selon la jeune Québécoise qui en appelle à sa fermeture. Elle a contacté Facebook en soutenant que la page transmet des discours incitant à la haine.

Les administrateurs de Facebook ont répondu qu’après avoir examiné la page, ils ne sont «pas en mesure de confirmer que celle-ci contrevient aux droits et responsabilités des usagers».

Devant ce refus, la jeune professionnelle, accompagnée d’autres Québécois, a lancé dans les derniers jours une pétition en ligne demandant la fermeture de la page «Hetero Awareness Month».

«Nous souhaitons la fermeture de la page Facebook […] pour ses propos haineux à l’égard des orientations sexuelles autres qu’hétérosexuelle », indique la pétition.

«Le but ultime de cette pétition est de faire valoir la diversité des orientations sexuelles comme étant enrichissante et non menaçante», ajoute-t-elle.

Créé en juillet dernier, à l’occasion de ce que les organisateurs ont appelé le «mois de la sensibilisation hétérosexuelle», le regroupement compte près de 4400 adeptes sur Facebook et est très actif sur sa page, publiant parfois plus d’une dizaine de messages dans une même journée.

Les photos, publiées autant par les adeptes de la page que par ses administrateurs, ne laissent aucun doute quant à l’opinion tranchée de cette communauté.

Les administrateurs ont même affiché un «certificat de l’hétérosexualité» avec le commentaire suivant: «Ne laissez planer aucun doute grâce à ce certificat officiel de l’hétérosexualité que vous pourrez imprimer et afficher sur votre mur!»

Le journal de la page affiche également de nombreux commentaires et images, qui pourraient en choquer certains, dénonçant le mariage et l’adoption entre personnes de même sexe ainsi que le mode de vie des couples homosexuels.

Le groupe possède un site web où l’on peut acheter des t-shirts et des tasses à café affichant les inscriptions «Straight pride» («Fierté hétérosexuelle») et «My parents already know» («Mes parents savent déjà»).

Il est même possible de faire un don à l’organisation afin de l’aider à «divertir, informer et éduquer des milliers de personnes».


Vidéos

Photos