Facebook lance son moteur de recherche intelligent

Graph

 Photo AFP

Le président de Facebook, Mark Zuckerberg, a dévoilé mardi un nouvel outil de recherche qui permet à ses utilisateurs de lancer des requêtes sur les personnes, les photos, les lieux ou les contenus partagés avec eux, lors d'un événement spécial organisé dans les bureaux du réseau social à Menlo Park.

Baptisé Graph Search et disponible en version beta, l'outil ne génère pas des liens menant vers des résultats, il livre le contenu directement à l'écran. «Nous vous présentons aujourd’hui une nouvelle façon de gérer ces connexions et de les rendre plus utiles», expliquent Tom Stocky et Lars Rasmussen, directeurs des produits et de l'ingénierie, sur le blogue de Facebook.

«La recherche dans le graphe apparaîtra sous la forme d’une barre de recherche plus grande en haut de chaque page. Quand vous recherchez quelque chose, la requête détermine non seulement l’ensemble des résultats obtenus, mais sert également de titre à la page. Vous pouvez modifier le titre et ainsi créer votre propre vue personnalisée du contenu que vous et vos amis avez partagé sur Facebook», poursuivent les deux directeurs.

Pour l'heure, il n'est disponible que pour un nombre limité d'usagers utilisant la version anglophone du site aux États-Unis.

Facebook améliore ainsi sa recherche sociale, qui doit tenir compte des paramètres de vie privée des utilisateurs et de leurs cercles d'amis. L'entreprise californienne n'envahit donc pas les terres de Google, qui livre des résultats sur le Web, en demeurant dans les limites de son réseau social.

L'entreprise pourrait par contre retenir les internautes plus longtemps en leur livrant elle-même des suggestions d'endroits à visiter et des pages d'entreprises à partir des «j'aime» de ses contacts.

Le moteur de recherche étendra ses tentacules sur un milliard de personnes et 240 milliards de photos ainsi que sur les liens entre amis.


Vidéos

Photos