Facebook règle un bogue sur son service de messages de bonne année

Vie

 Photo Karen Bleier / AFP

SAN FRANCISCO - Facebook a évité lundi une nouvelle gaffe sur la protection des données de ses utilisateurs en réglant une faille qui permettait d'intercepter des messages privés de bonne année envoyés en utilisant un service de «livraison à minuit».



Le service, qui permettait aux membres du réseau social de préparer leurs messages à l'avance pour qu'ils soient envoyés à leurs amis à l'arrivée de la nouvelle année, a été suspendu temporairement pour régler le problème, et remis en route lundi.

La faille avait été détectée par un blogueur basé au Royaume-Uni, Jack Jenkins, qui affirme désormais que «le bogue a été réglé».

Facebook est régulièrement accusé de ne pas suffisamment protéger les données privées de ses membres.

Le nouvel incident intervient moins d'une semaine après que Randi Zuckerberg, la soeur de son patron, se soit elle-même fait prendre au piège des paramètres de confidentialité du réseau: une de ses photos de famille prise dans sa cuisine et sur laquelle figurait son frère, censée être privée, s'était retrouvée visible pour le grand public.


Vidéos

Photos