Dernier au revoir

Jack Layton - Dernier au revoir

Thomas Mulcair, député d'Outremont, et sa femme, lors de la vigile.© TVA Nouvelles / Agence QMI


Étienne Laberge / 24H

Dernière mise à jour: 22-08-2011 | 23h13

MONTRÉAL - Plus de 300 personnes se sont rassemblées au pied du Monument à Sir George-Étienne Cartier dans le mont Royal, lundi soir, afin de saluer une dernière fois le départ du chef du Nouveau Parti démocratique, Jack Layton, décédé quelques heures plus tôt des suites d’un cancer.

Lors de cette vigile impromptue dont l’idée a été lancée par un Montréalais sur Facebook et Twitter plus tôt en après-midi, les sympathisants ont allumé des dizaines de bougies et déposé des gerbes de fleurs orange au pied de la statue. Près des fleurs, on pouvait lire «On t’aime Jack» et sur un cierge, orange également, «On croit en toi».

Quelques participants avaient revêtu un chandail orange, symbole du moment magique qu’ils ont vécu le jour des élections – le 2 mai dernier - au moment où la vague orange a déferlé sur le Québec.

Plusieurs ont pleuré. D’autres préféraient demeurer silencieux face au décès de celui qu’on surnommait «Smilin’ Jack» (le Jack souriant).

Après qu’un partisan ait lu intégralement la lettre de départ rédigée plus tôt par le chef du NPD avant de mourir, la foule a gardé une minute de silence. Tous ont par la suite entonné à l’unisson la légendaire chanson This Land is Your Land, de Woody Guthrie, ainsi que Quand les hommes vivront d’amour, de Raymond Lévesque.

L’organisateur de la vigile, John Stuart, n’avait que de bons mots pour le «bon Jack».

«C’est un gars qui nous a tous inspirés. C’était quelqu’un qui ne lâchait pas le morceau, quelqu’un d’engagé à 100 % avec le NPD. Un chef qui a pris un tiers parti pour le mener vers un miracle.»

Au cours de cette cérémonie qui a duré environ une heure, le député d'Outremont, Thomas Mulcair, bras droit de Jack Layton, qui s'était fait très discret tout au long de la journée, a été aperçu.

Un rendez-vous similaire a eu lieu, lundi soir également, au parc Roland-Beaudin, à Québec, dans l’arrondissement de Sainte-Foy. L’événement a réuni une vingtaine de personnes dont quelques députés de la région.


Vidéos

Photos