La fin du soutien de Windows XP risque de faire mal

Stéphane

 Photo Microsoft

Stéphane Vaillancourt

Après avoir repoussé plusieurs fois la date fatidique, Microsoft a fixé au 8 avril 2014 la fin des mises à jour pour son système d'exploitation Windows XP. Cette date butoir risque d'avoir tout un impact, particulièrement au niveau des entreprises canadiennes.

Windows XP est sorti en octobre 2001. Depuis, on a vu pas moins de 3 versions majeures arriver (Vista, 7 et 8). Ces mises à niveau offrent une multitude de nouvelles fonctionnalités et de protections contre les logiciels malveillants et les tentatives d'intrusion, notamment grâce à des logiciels comme Windows Defender mais, aussi, grâce à des mises à jour du système d'exploitation lui-même, ce qui ne sera plus le cas pour Windows XP.

Or, c'est près d'un ordinateur en entreprise sur trois au Canada qui fonctionnerait encore sous Windowx XP, contre 21% globalement dans le monde.

Ce qui est inquiétant, c'est que ces machines seraient 6 fois plus sujettes à une infection par un virus que celles roulant sous Windows 8, selon ce rapport de sécurité Microsoft.

Or, les entreprises ne sont pas les seules concernées: le danger guette aussi les particuliers utilisant toujours Windows XP.


Plus inquiétant encore, «si toutes les entreprises voulaient mettre leur parc informatique à niveau et passer à Windows 7 ou Windows 8, il n'existe pas assez de ressources au Canada pour le faire d'ici au 8 avril 2014», affirme Marco Michaud, vice-président du Groupe Millenium Micro.

«Il n'existe pas de programmes (gouvernementaux ou autres) concrets pour accélérer la mise à niveau des parcs informatiques et on se retrouve face à une situation causée par le laisser-aller des entreprises, au fil du temps», rajoute-t-il.

Pas de solution miracle

Les entreprises qui feront une mise à niveau du système d'exploitation auront au minimum à payer le logiciel et, dans bien des cas, recourir aux services d'un technicien ou de la formation, ce qui revient parfois au prix d'un ordinateur neuf.

Dans certains cas, des ordinateurs seront donc carrément remplacés, mais plutôt que de s'en débarrasser, les entreprises pourraient être tentées de les utiliser à d'autres fins, comme pour le contrôle d'automates, et le problème ne sera toujours pas réglé.

Avec un accès internet plus répandu et un parc informatique plus grand qu'il y a 10 ou 12 ans, les problèmes pourraient s'avérer assez importants.

Pour plus de détails, visitez la page d'information de Microsoft sur la fin du support pour Windows XP.

Il est important de rappeler que, peu importe la version du logiciel d'exploitation utilisée, un logiciel antivirus et un coupe-feu peuvent être utiles pour bloquer les logiciels malveillants et attaques provenant de l'extérieur.


Vidéos

Photos