David Lamarre
Canoë

Google Pixel XL: premières impressions

David Lamarre

Dernière mise à jour: 20-10-2016 | 11h56

Après plus d'une semaine d'utilisation, le téléphone Pixel XL de Google révèle ses forces et ne montre que bien peu de faiblesses.

Photo/vidéo

La principale qualité de ce nouvel appareil se trouve assurément dans la qualité de ses modes photo et vidéo.

En mode vidéo, la fonction d'atténuation des mouvements est tout simplement révolutionnaire. En guise d'exemple, admirez ces images filmées alors que je circulais dans les rues de Montréal en patins à roulettes.

On dirait que la caméra a été posée sur des rails. Or, sachez que mon coup de patin n'est pas si fluide!

Autre point à noter, les couleurs des vidéos tournées sont vibrantes, faute d'être le reflet parfait de la réalité. Admirez ce plan tableau.

Mieux encore, les propriétaires de téléphones Pixel bénéficient d'un passe-droit sur Google Photos. Les vidéos et images capturées avec ce téléphone ne comptent pas sur les limites de stockage.

Quant au mode photo, il est tout aussi remarquable. Voici un exemple comparatif de clichés pris à la lumière d'un lampadaire.

Comme vous êtes en mesure de le constater, le Pixel donne un bon rendement en basse luminosité, et ce, sans même procéder à des retouches.

Par défaut, l'appareil est réglé pour avec la fonction HDR activée. Malgré tout, l'enregistrement des images demeure rapide.

De plus, en gardant le doigt sur le déclencheur, il est possible de prendre une série de photogrammes pour ensuite choisir le meilleur plan du lot. Cette fonction s'avère très utile immortaliser des moments impliquant des enfants énergiques. 

Les couleurs des photos m'apparaissent moins impressionnistes que celles des vidéos.

À part ça?

Le Pixel atteint un bel équilibre au niveau des performances. Rapide et puissant, l'appareil Google ne ralentit pas lorsqu'il opère des applications éprouvantes.

La pile conserve bien sa charge. Malgré un usage intensif, j'ai pu passer à travers une journée normale de travail sans l'ombre d'un problème. Elle se recharge aussi de façon très rapide. Après avoir été branché pendant 15 minutes de charge, l'appareil est censé être en mesure de tenir sept heures. Selon mon usage et mes calculs approximatifs, cette affirmation de Google s'avère fondée.

Et cetera

Parmi les fonctions annoncées en grande pompe pour le Pixel, on note l'Assistant Google et la compatibilité à l'appareil Daydream VR.

En premier lieu, l'Assistant Google ne semble qu'une modeste amélioration de l'outil Google Now. Rares sont les occasions où l'assistant virtuel m'a été vraiment utile. Toutefois, comme l'application est adaptative, peut-être qu'un usage répété finira par payer des dividendes.

En deuxième lieu, le dispositif Daydream VR n'étant pas encore disponible, il m'est impossible de me prononcer sur le sujet.

Enfin, le lecteur d'empreinte digitale placé à l'arrière du téléphone fonctionne à merveille. À la fois pratique et efficace, ce dispositif permet de débarrer son téléphone en une fraction de seconde et demeure à l'épreuve des enfants.

Prix

Le Pixel est offert en format 5 pouces (32 GB à 899 $ et 128 GB à 1 029 $) et 5,5 pouces (32 GB à 1 049 $ et 128 GB à 1 179 $). Le modèle testé est le XL (5,5 po - 32GB).

Son prix le place dans la catégorie des cellulaires haut de gamme, au même titre que le iPhone 7 et le Samsung Galaxy S7. Un créneau qui lui sied bien compte tenu de ses performances.

Pour voir les caratéristiques techniques de l'appareil.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos