André Boily
Agence QMI

Ce que nous apprennent les 150 milliards d'heures de données cardiaques collectées par Fitbit

Ce que nous apprennent les 150 milliards d'heures de données cardiaques collectées par Fitbit

Connaissez-vous votre santé cardiaque ?

André Boily

Les technologies portatives et connectées comme les montres intelligentes peuvent fournir de nombreuses et étonnantes données sur votre santé cardiaque et, dans l'ensemble, sur la condition cardiovasculaire de la population en général.

Le fabricant Fitbit a révélé les résultats compilés de milliards d'heures de données cardiaques anonymes amassées par les montres intelligentes au poignet dizaines de millions de propriétaires dans le monde qui, on s'en doute, se soucient un peu plus de leur santé que la moyenne des gens.

C'est Yahoo et son critique en matière technologie, David Pogue, qui ont eu accès aux données de Fitbit. https://finance.yahoo.com/news/exclusive-fitbits-150-billion-hours-heart-data-reveals-secrets-human-health-133124215.html

La fameuse fréquence cardiaque au repos

C'est un des principaux indicateurs de santé. Plus ce rythme est élevé, plus grandes sont les chances de mourir prématurément. À l'inverse, plus il est bas (sauf anomalie), meilleure est la santé du coeur. Par exemple, un athlète qui s'entraîne régulièrement aura un rythme de seulement 40 pulsations par minute.

Ce qu'on y apprend, c'est que la fréquence au repos varie beaucoup selon l'âge et le sexe. Avec autant de données, l'étude de Fitbit confirme avec précision ce dont les scientifiques n'avaient pas été particulièrement témoins. Vers 40 ans, le rythme au repos augmente et l'on soupçonne l'arrivée des enfants dans le couple, le manque de temps pour l'exercice, l'excès de malbouffe et de stress.

Autre révélation, la baisse de la fréquence en vieillissant que l'on pense due aux médicaments pour le coeur, comme les bêtabloquants, et au vieillissement naturel du coeur.

Quantité d'exercices physiques

Il est connu que faire 150 minutes d'activité physique modérément à intense par semaine est bon pour la santé. Ce qui est surprenant dans l'étude de Fitbit, c'est que l'avantage diminue après quelques centaines de minutes d'exercices. Donc, s'exercer plus de 200 ou 300 minutes par semaine ne va pas grandement améliorer l'état de votre fréquence cardiaque au repos.

En outre, l'étude dit que l'on peut abaisser la fréquence cardiaque au repos à tout âge en faisant de l'activité physique et que trop ou pas assez de sommeil aura aussi un impact sur cette fréquence.

Fitbit connaît également l'âge, le sexe, l'emplacement, la taille, le poids, le niveau d'activité et le rythme de sommeil des personnes qui utilisent des montres intelligentes. En combinaison avec les données sur le coeur, le résultat est une mine d'or de révélations sur la santé humaine illustrée par plusieurs graphiques.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos