André Boily
Agence QMI

Motorola planche sur un écran de téléphone qui se répare de lui-même

Motorola planche sur un écran de téléphone qui se répare de lui-même

André Boily

Le géant américain Motorola travaillerait à un verre polymère à mémoire de forme qui, en cas de bris, pourrait se réparer sous l'effet de la chaleur. Cela signifierait peut-être la fin des coûteux frais de réparation de nos chers téléphones intelligents.

Considéré sous un autre angle, à quoi bon tenter de produire des verres incassables quand ces derniers peuvent s'autoréparer ?

Chez Motorola, l'équipementier et fabricant de téléphones a déposé un brevet de verre de téléphone dont la matière en polymère à mémoire de forme s'autorépare sous l'effet de la chaleur. Cette chaleur pourrait être corporelle ou celle d'un panneau chauffant activé par une application qui indique l'endroit à réparer.

Motorola n'en est qu'à l'étape du brevet et on est encore loin d'une commercialisation à grande échelle. Mais, comme on dit, il y a un début à tout.

Pour l'instant, cet écran polymère n'offre pas la même sensation au toucher que le verre de nos téléphones intelligents. Et on spécifie que la technologie ne permet pas de retrouver entièrement la solidité originale.

Aucun doute, de nombreux parents d'adolescents vont assurément apprécier cette technologie ! Quand on sait combien coûte un remplacement de verre cassé, les étuis et les protecteurs de verre ont encore de beaux jours devant eux.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos