AFP

Sprint supprime plus de 5 % de ses effectifs

Sprint supprime plus de 5 % de ses effectifs

Photo AFP

NEW YORK - L'opérateur de téléphonie mobile américain Sprint a annoncé lundi la suppression de 2000 emplois, dans le cadre d'un plan de réduction de coûts visant à économiser 1,5 milliard de dollars par an.

Ces suppressions représentent 5,26 % de ses effectifs. Le groupe employait 38 000 personnes à fin 2013.

Sprint, troisième opérateur aux Etats-Unis, est contrôlé par le groupe japonais Softbank. Il était donné récemment candidat au rachat de son rival T-Mobile US, lui-même filiale à 67% de l'allemand Deutsche Telekom. Sprint aurait renoncé à ce projet, selon la presse, en raison de l'opposition des autorités américaines qui veulent conserver quatre grands groupes sur le secteur.

Sprint, qui veut rivaliser avec les mastodontes AT&T et Verizon, espère réduire sa masse salariale de 400 millions de dollars par an.

Lors des trois derniers mois, l'opérateur a accru ses pertes à 765 millions de dollars contre 699 millions un an plus tôt.

Rapporté par action, la perte est de 19 cents, contre 18 cents l'an dernier à la même période.

Le chiffre d'affaires lui a augmenté de 9,53 % à 8,49 milliards de dollars.

À Wall Street, le titre décrochait de 2,90 % à 6,02 dollars vers 17h00 dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

Aussi sur Canoe.ca:



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos