Santé: tellement d'applications pour si peu d'utilisation

Étude

 Photo Václav Hroch - Fotolia.com

WASHINGTON - Seule une minorité d'utilisateurs américains de téléphones intelligents a recours à des applications liées à la santé alors que ces dernières abondent sur le marché, selon une étude du Pew Research Center publiée lundi.

Près de 7% des personnes interrogées utilisent une application pour surveiller des indicateurs de santé tels que le poids, l'alimentation ou une maladie chronique comme le diabète, a souligné cette étude.

«Il y a encore une faible utilisation en termes d'applications», a commenté Susannah Fox, en charge de l'étude. «C'est surprenant. Depuis 2010, nous nous penchons sur les applications de santé et leur utilisation a été essentiellement stable ces trois dernières années», a-t-elle ajouté, malgré «une prolifération de choix».

Les utilisateurs tardent à s'intéresser aux applications de santé, alors que le marché voit arriver des centaines de nouvelles applications visant à contrôler le poids, la tension artérielle, la grossesse, le diabète ou encore la prise de médicaments, a révélé l'enquête.

En outre, d'après les chercheurs, 19% des utilisateurs de téléphones intelligents ont téléchargé une application qui n'était pas nécessairement utilisée pour contrôler un problème de santé spécifique.


Vidéos

Photos