Le texto fête ses 20 ans!

Anniversaire

 Photo Robert Kneschke - Fotolia

Le 3 décembre 2012 marque les vingt ans de l'envoi du tout premier texto par Neil Papworth, un employé de la une société informatique britannique Sema qui était alors âgée de 22 ans.

«Merry Christmas»: tel était le contenu du premier texto de Neil Papworth. Il a été envoyé de son ordinateur vers le téléphone mobile Orbitel 901 de Richard Jarvis, un des dirigeants de Vodafone, le 3 décembre 1992. Ce dernier assistait à la réception de Noël de l'entreprise, ayant lieu à l'autre bout de la ville, et l'aurait reçu quelques minutes plus tard.

L'année suivante, le premier téléphone mobile capable d'envoyer et de recevoir des textos, signé Nokia, est commercialisé.

Enfin, ce n'est qu'en 1999 que les textos deviennent interopérables, c'est à dire qu'ils peuvent enfin être envoyés d'un opérateur vers un autre.

Comme il est possible de voir sur le graphique présenté ci-bas, les Canadiens utilisent de plus en plus la messagerie texte pour communiquer: pas moins de 23,8 milliards de textos ont été envoyés au second trimestre de 2012.

D'après les données de l'Association canadienne des télécommunications sans fil, les Canadiens ont échangé 78 milliards de mini messages en 2011, ce qui représente une croissance de 38,4% par rapport à 2010, une année pendant laquelle 56,4 milliards de textos avaient été transmis.

Voici un guide des bonnes conduites à adopter avant d'envoyer des mini messages, destiné aux parents et aux enfants.

Aussi sur Canoe.ca:

Textos: les femmes dépassent les hommes dans l'usage des émoticônes

Les jeunes sont des surconsommateurs de textos

Un jeune de 17 ans conserve son titre de champion des textos

La messagerie instantanée supplante les textos et la voix

Un texto mal corrigé provoque la panique dans une école

Pas de téléphone cellulaire? Envoyez des textos avec l'ordi!

En vidéo:

Le texto a 20 ans!

 


Vidéos

Photos