Payer ses achats avec son téléphone: nous y sommes

Technologie NFC - Payer ses achats avec son téléphone: nous y sommes

Le Nokia Lumia 920 est équipé de la technologie NFC.Photo Spencer Platt / AFP


Mélanie Loisel

Les entreprises du Québec ont bien l’intention de participer à la révolution des applications mobiles que va amener la technologie NFC, permettant de transformer des appareils intelligents en carte de paiement.

Aussi sur Canoe.ca:

Fonctionnalités très attendues de Windows Phone 8: technologie sans contact NFC

Prêt à troquer le portefeuille contre un téléphone?

Le paiement par mobile est-il sécuritaire?

Tim Hortons se lance dans le paiement mobile

Pour le moment, les puces NFC (technologie de communication sans contact) sont encore peu intégrées aux téléphones intelligents, mais les experts réunis à Montréal, lors de la deuxième édition du Mobiz, le congrès de la mobilité du Québec, sont convaincus que ce n’est qu’une question de temps.

Selon un rapport de la firme In-Stat, plus d’un milliard de puces NFC seront livrées d’ici 2015 et intégrés dans 30 % des appareils mobiles sur la planète, dont certains modèles de BlackBerry et de Samsung.

«On s’attendait à connaître un boom du NFC cette année, mais Apple ne l’a pas intégrée au iPhone 5, alors cela laisse encore du temps aux entreprises pour développer leurs technologies », a affirmé Sébastien Foiret, directeur alliance mobilité à l’Alliance Numérique.

Au Québec, des entreprises comme Moneycell, et Astral sont en train de mettre sur pied des projets pilotes pour tester la puce NFC.

Moneycell, qui est spécialisée dans le paiement au moyen de téléphones mobiles, a déjà développé une solution de paiement électronique pour le service Netlift de covoiturage. Leur technologie permet de calculer le montant en fonction du kilométrage et de le payer directement à partir d’un téléphone mobile.

«Avec la technologie NFC, on n’aura plus besoin dans l’avenir de portefeuille ni de cartes bancaires, a expliqué M. Foiret. Nos informations bancaires seront sécurisées, et on n’aura plus qu’à passer à la caisse notre téléphone intelligent pour payer et le montant de notre achat sera automatiquement débité de notre compte.»

Quant à Astral Affichage, l’entreprise a décidé d’équiper certains de ses panneaux d’affichage de puces NFC à Montréal et Toronto.

Dans l’avenir, les usagers qui ont des téléphones avec également une puce NFC pourront obtenir les informations de la publicité sur le panneau d’affichage.

Si vous vous promenez dans la rue, vous n’aurez donc qu’à passer votre téléphone devant l’affiche du film, de la publicité de restaurant ou d’un concessionnaire automobile pour obtenir toutes les informations et même les promotions.

Dans un proche avenir, les automobilistes pourront aussi passer leur téléphone intelligent doté d’une puce NFC devant les parcomètres pour payer directement leur stationnement.

À Montréal, un service relativement similaire est déjà offert depuis le mois de juin. TC Media et Stationnement de Montréal ont développé une application pour permettre aux automobilistes de payer leur stationnement avec leur téléphone de type Android et même de recevoir un message texte pour s’assurer de payer leur stationnement à temps.


Vidéos

Photos