André Boily
Agence QMI

Selon une étude, la montre Apple détecte avec précision le diabète

Selon une étude, la montre Apple détecte avec précision le diabète

La montre Apple Watch, série 3

André Boily

Les Américains ont un fort taux de diabétiques parmi leur population, avec près de 100 millions d'adultes. Dans une étude récente, on a découvert que la montre Apple Watch pouvait détecter les cas de diabète grâce à son capteur de rythme cardiaque.

Avec l'université californienne à San Francisco et l'entreprise Cardiogram, l'étude intitulée DeepHeart a pu démontrer que la montre Apple Watch avait pu détecter 462 cas de diabète parmi 14 k porteurs de ladite montre. Une détection rendue possible grâce au capteur de rythme cardiaque qui lui donne une précision de 85%.

En 2015, une autre étude, celle de Framingham, a démontré que la fréquence cardiaque au repos et la variabilité de la fréquence cardiaque prédisaient significativement l'incidence de diabète et de l'hypertension.

Une autre, celle de Ballinger, rapportée par le site britannique Techcrunch avait pu démontrer que la montre d'Apple détectait avec une précision de 97% les rythmes cardiaques anormaux, de 90% l'apnée du sommeil et 82% l'hypertension si la montre était jumelée avec l'algorithme intelligent Cardiogram.

Près de 100 millions d'adultes vivent avec un diabète ou un prédiabète et plus d'un cas sur quatre est non diagnostiqué. Selon les auteurs de l'étude DeepHeart, une détection précoce pourrait réduire les maladies diabétiques avant qu'elles ne deviennent hors de contrôle.

C'est la première étude à grande échelle à indiquer que les capteurs de rythme cardiaque (peu importe leur marque) jumelés avec des algorithmes d'intelligence artificielle peuvent identifier les diabètes sans utiliser de matériel supplémentaire.



Cliquez sur «J'aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos